Le «Comité des Opérateurs de l'Aéroport» - AOC organise un dîner chaque fois qu'un de ses membres quitte les fonctions à Lisbonne. Ainsi s'est passé vers la fin de Novembre 2000. Pour la première fois il n'y avait pas un mais trois personnes qui partaient : moi, Santos Sousa (TAP) et Fernandes (Sabena).

Nous nous sommes réunis dans un restaurant typique à Alcochete, de l'autre côté du Tage. Présents MM les Chefs d'escale de Aeroflot (Miranda), Lignes Aériennes du Mozambique - LAM (Prates), KLM (Maria do Carmo), Lufthansa (Teresa), Royal Air Maroc (Helena), TWA (Mira), Varig (Caio – déjà à la retraite et Lopes), Ibéria (Milú), Servisair (Palma), Lignes Aériennes d'Angola - TAAG (Bastos) et Continental. En plus des trois partants, il y avait encore MM Tavares, mon successeur, Henriqueta, des Opérations de ANA le Gestionnaire de l'Aéroport, Álvaro Reis, Directeur de l'Aéroport et Fátima Rodrigues, Directrice des Opérations Aéroportuaires.


 

 

Milú me remettant le cadeau d'AOC.

Au premier rang, MM Palma (Servisair), Lopes (Varig), Miranda (Aeroflot) et Prates (LAM)


J'ai reçu aussi un beau livre qui a été signé par tous les présents. Quelques uns m'ont laissé des messages très amicaux :

«Un bon collègue et un grand ami» - Helena, de Royal Air Maroc.

«C'était bon d'être voisins au sixième étage de l'aéroport» - Henriqueta, de ANA.

«Gabriel – un penseur sensible» - Fátima Rodrigues, de ANA.

«Pondération dans les attitudes. Souvenir qui restera pour toujours» - Mira, de TWA.

«Merci d'aimer la France comme moi» - Miranda, de Aeroflot. (Marié d'une Française, prof. au Lycée Français).

«Merci pour ces 27 ans d'amitié et beaucoup d'enseignements» - Tavares, d'Air France.

«Toujours discret et efficient. Je vous aime bien» - Álvaro Rodrigues, Directeur de l'Aéroport de Lisbonne.  


Je relis ces phrases avec un grand plaisir et avec beaucoup de «saudade», mot portugais intraduisible qui signifie un mélange de sentiments : Souvenirs… Amitié… Regret… Nostalgie…