Je continue à feuilleter cette «Encyclopédie», annotant – ici et là – quelques événements qui m'ont plus touchés soit par son importance soit par ses aspects curieux.


En Juillet 1946, les Constellation ont été interdits de voler. Un accident survenu pendant un vol d'entraînement à Reading (Pennsylvanie) devrait être expliqué. C'était le troisième accident depuis Septembre 1945, tous aux États-Unis. Ce dernier Constellation s'appelait Star of Lisbon.


En Août 1947, la barrière des 1 000 km/h est finalement franchie. En Californie, le major Marion Carl a atteint Mach 0.99 à bord d'un D-558 Skystreak.

En Octobre de la même année, en produisant un bang comme prévu, un Bell X-1 a franchi le mur du son, piloté par Charles Yaeger. Mach 1.06 : - le monde des vols supersoniques s'ouvrait à l'humanité.

 


En 1949, Air France a commencé à proposer des repas chauds sur ses lignes. Embarqués dans des containers, ils étaient chauffés à bord par l'équipage. Des repas spéciaux étaient disponibles. Le repas type était composé d'un hors d'œuvre, d'une entrée (poisson, langouste ou foie gras), d'un plat chaud (viande garnie de légumes), d'un fromage et d'un dessert, le tout arrosé de vin ou de champagne.


En 1951, Sabena devient la première compagnie européenne à desservir Léopoldville en DC 6 via le Portugal. L'arrêt à Lisbonne traduisait l'espoir de compter pour cette ligne avec les passagers qui se dirigeaient vers la colonie portugaise d'Angola, dont la capitale ne se situait qu'à 400 km de Léopoldville.


Toujours en 1951, création d'Air Vietnam qui va reprendre les services assurés auparavant par Air France. Les vols long-courriers restaient à charge d'Air France qui d'ailleurs s'est engagé à fournir assistance pour aider les débuts de la compagnie vietnamienne.

 


Le 29 Avril 1952, un DC 4 d'Air France, assurant la ligne régulière Francfort Berlin, a été attaqué par un MiG soviétique. Trois blessés à bord et le commandant Schvallinger n'a eu que le temps de plonger dans les nuages pour échapper à ses agresseurs. Avion très endommagé et protestation adressée au gouvernement de l'URSS.


En 1952, Air France déménage du Bourget et s'installe à Orly.


Le 11 Décembre 1953, l'équipage d'un DC 3 du centre d'exploitation postale d'Air France, décollant du Bourget, entend à la radio un appareil perdu dans la région parisienne. Réservoirs d'essence presque épuisés, brouillard dense, il a fallu 30 minutes d'efforts au DC 3 d'Air France pour réussir à guider le Fairchild américain jusqu'à la piste. L'avion postal s'en retourne vers Lyon, sa destination.

À leur retour, à deux heures du matin, une surprise les attendait. Le pilote Lefèvre, le radio Oury et le mécanicien Kieffer sont accueillis par les représentants du ministre de la Poste, de la direction d'Air France et du secrétariat d'État à l'Aviation Civile. Après de chaleureuses félicitations on leur annonce qu'ils recevraient bientôt la médaille de l'aéronautique.


En 1954, et après une série d'accidents, le Comet se voit retirer son certificat de navigabilité.  Quelques mois plus tard, le constructeur De Havilland verse à Air France une indemnité de 1 300 000 livres comme réparation du préjudice subi depuis l'interdiction de vol des Comet I. Air France en possédait trois exemplaires.

 


André Turcat, futur pilote d'essai de Concorde, a franchit Mach 1 en vol horizontal avec un Gerfaut I (1954).

 


En Mai 1955, la Caravelle s'envole pour la première fois. Aux commandes Pierre Nadot et son copilote André Moynet. Décollage de Toulouse pour un vol de 41 minutes et atterrissage parfait. Le champagne a coulé à flots.


 

Le dernier hydravion Laté 631, exploité par France Hydro, disparaît au Cameroun. Périssent les 8 membres de l'équipage ( l'appareil ne transportait que du fret) - 1955.


En Avril 1957, un passager d'un Super Constellation a été huppé à l'extérieur de la cabine à la suite de la rupture d'un hublot. M Nash, de nationalité américaine, a été arraché de son siège sans que personne ne puisse le retenir. Pour éviter que d'autres passagers ne subissent une pareille mésaventure, le commandant d'Air France a fait plonger immédiatement l'appareil et s'est posé sans encombre à Istanbul.


En 1958, Colette Duval bat un record à Rio de Janeiro sautant d'un avion à plus de 10 000 mètres. À 8 000 mètres elle hurle de joie mais - à 5 000 mètres - il lui semble que la tête va exploser et le tympan éclater. Elle lute contre la syncope et continue à crier de douleur. Il faut tenir ! Elle fixe le Pain de sucre et, à 317 mètres, actionne la poignée. Encore une seconde et le parachute se déploie. Récupérée en mer. Chiffres officiels : - saut à 12 420 mètres, ouverture du parachute à 250 mètres du sol.

 


Quelque temps plus tard, en Octobre, le parachute du jeune Daniel Minné reste accroché au guignol de la gouverne de profondeur d'un Noratlas 2501 militaire. On a tout fait pour le sauver. Un hélicoptère essaye vainement de lui larguer une échelle de corde. Ensuite l'équipage essaye sans y parvenir de le remonter avec une corde et un crochet. Le carburant baisse, l'avion doit atterrir et il n'y a plus d'espoir de sauver le jeune soldat. L'avion se pose et freine à faire exploser les pneus. Le garçon rebondit sur la piste, puis se relève en titubant. Il est vivant !


En 1961, Youri Gagarine devient le premier pilote dans l'espace. Placé en orbite à bord de son énorme capsule Vostok, il évolue à une vitesse de 28 000 km/h et fait l'orbite en 108 minutes. Retour sain et sauf dans sa cabine suspendue à un parachute.

 


Propriété d'Air France depuis l'année 1933, l'aéroport de Tanger-Boulhaf est passé en 1961 sous contrôle marocain. Après de longues négociations, accord pour que l'État marocain devienne seul responsable de sa garde, de son entretien et de son fonctionnement.


Eh bien, je m'arrête à nouveau, mais je reviendrai très bientôt avec de nouveaux événements et d'autres curiosités!!