Marcel Ferrer, Chef d'escale à Lisbonne, part à la retraite. Il a voulu organiser lui-même le dîner de départ, choisir le restaurant, faire les invitations et préparer les «caipirinhas» avec des produits venus du Brésil. Hélas on n'a pas de photos.

Fixé dans le Nordeste brésilien, je le vois deux fois par an : à Pâques quand il vient vers l'Europe pour rencontrer son fils, sa famille, ses amis des «temps d'Alger» ; je le revois en fin d'été quand il rentre au Brésil pour bénéficier du climat local.

Il n'utilise jamais les billets à réduction auxquels il avait droit et préfère voyager par la TAP : droit à réservation, tarifs spéciaux et possibilité de passer par Lisbonne…


Un nouveau magazine «Atlas - Air France» est mis à la disposition de tous les passagers à bord des avions de la Compagnie.


Air France reçoit l'Airbus nº100 et le Concorde nº 13.


L'Aéroport Charles de Gaulle est «l'un des mieux conçus et le plus efficace d'Europe occidentale» affirme le Journal of Commerce, l'une des plus influentes publications d'affaires des États-Unis. «Il a été construit en pensant à l'homme d'affaires».


 

Jean Lory, ex Chef administratif à Lisbonne, part aussi à la retraite. Il était alors à Bordeaux.


 

 

À l'occasion du raccordement de la Représentation Régionale Pérou et Bolivie au système informatisé Alpha 3 (réservations), Air France Lima a profité de la présence de Charles Aznavour pour demander au chanteur d'en être le parrain. Cérémonie enregistrée par la télévision péruvienne.


Après une visite de quatre jours en France, le Pape Jean-Paul II a regagné Rome à bord d'un Airbus d'Air France portant les armes pontificales. Un des membres de l'équipage, Marian Kania, était d'origine polonaise et née dans la même province que le Saint-Père.


 

Décès de Pierre Satre le «père de la Caravelle» à l'âge de 71 ans. Il a été un des plus brillants concepteurs d'avions et son nom restera lié, en particulier, au biréacteur Caravelle dont il dirigea l'étude du prototype et celle des versions successives. La position des réacteurs à l'arrière de l'avion fut un concept révolutionnaire pour l'époque.


Pierre Giraudet, président d'Air France depuis 1975, a été élu à la présidence de l'Association du Transport Aérien International (IATA) pour l'exercice 1980-1981.