BAGAGE & PASSAGER INSÉPARABLES

- SEMAINE DU BAGAGE TAP - 

(autocollant des années 1970).


Arrivé à l'enregistrement, le passager se débarrasse avec soulagement de son bagage. Contrairement à ce qu'il fait dans la majorité des moyens de transport, il s'en sépare. Arrivé à destination, parfois il ne le retrouve pas...

Les compagnies investissent au maximum dans la prévention de ces incidents et attirent l'attention des agents d'enregistrement pour éviter des erreurs d'étiquetage et de mauvais acheminements… Mais il y aussi les pannes des circuits, les correspondances manquées, etc.

Une fois le bagage manquant, il est immédiatement recherché partout dans le monde, à l'aide de programmes informatisés, presque toujours avec résultats positifs et rapides. Néanmoins, pour que l'ordinateur fasse ce qu'on appelle un «match», il faut que le bagage recherché coïncide avec un bagage trouvé quelque part et   une difficulté majeure se pose : le passager réclame tout de suite son bagage manquant, mais un bagage égaré quelque part, dans un tapis ou dans un terminal, ne parle pas ! - Il faut que quelqu'un des Compagnies d'aviation ou des Sociétés d'assistance le voit et le signale rapidement, même s'il n'y a pas dessus ni étiquette ni identification.

Les retards et les pertes des bagages c'est un gros problème qu'on pourra atténuer mais qu'on aura du mal à éliminer complètement.

On pourrait conseiller au passager de vérifier bien la destination des bagages sur les talons qui lui sont remis et  de ne pas se présenter dans les aéroports ni trop tôt ni en dernière minute !