M Antoine Lavedrine (Montréal – Canada) me demande, dans un gentil message, de lui décrire quelques évènements remarquables de 1939, année de sa naissance. Son père a travaillé à Air France dans les années 1960/1970.

Voici ce que j’ai pu trouver, cher ami :


francisco_sarabia1- Le pilote Raymond Vannier a inauguré le service de nuit d’Air Bleu. Son Caudron 449 Goéland a décollé devant un public très enthousiaste.

- Le pilote mexicain Francisco Sarabia est mort à bord de son avion qui s’est écrasé dans le Potomac peu après le décollage. Un mécanicien avait oublié un chiffon dans le carburateur. Deux semaines avant l’accident il avait battu le record d’Amelia Earhart entre Mexico et New York en 10 h 48 m.

dc___3

- Air France a mis un Douglas DC - 3 en service sur la ligne Buenos Aires – Santiago du Chili.

- Le 30 Septembre, les lignes d’Air France, suspendues depuis le 3 à la déclaration de guerre, ont repris leurs services hors des zones de conflit.

henry_guillaumet1- Henry Guillaumet et son passager, Saint-Exupéry, ont célébré le 14 Juillet à leur manière : à bord du Lieutenant de Vaisseau Paris, ils ont réalisé la première traversée de l’Atlantique Nord sans escale avec un avion de ligne. Guillaumet a utilisé la route nord, plus courte, pour le retour de New York vers la France. Dans la nuit, un début d’incendie l’a obligé à couper un des moteurs. Heureusement poussé par le vent ouest, le Laté a poursuivi sa route avec cinq moteurs sur six. Au large d’Ireland il a décidé de continuer jusqu’à Biscarosse où il amerrit dans la soirée. Ce bel exploit a redonné à la France un prestige battu en brèche par le Clipper de Pan American.


la_guardia

- 45 millions de dollars, tel a été le coût de l’Aéroport de New York inauguré en Octobre, en présence de 320 000 personnes. Il a été officiellement baptisé La Guardia Field. Il offrait trois pistes pour les avions et un grand bassin pour les hydravions.

pan_american1- Pan American a publié en Juin ses horaires et tarifs sur l’Atlantique. Suivant leur destination, les passagers pouvaient choisir la route du nord par l’Ireland ou celle du sud passant par les Açores et Lisbonne. Il fallait être très riche pour s’offrir ces voyages. Les prix comprenaient les repas et les boissons.