«KLM - Royal Dutch Airlines, code IATA «KL», code OACI «KLM», en néerlandais Koninklijke Luchtvaart Maatschappij, a été créée le 12 Septembre 1919 à Amsterdam aux Pays-Bas.

airfrance_klm_skyteam1Basée sur l'aéroport Schiphol à Amsterdam, est une des plateformes de correspondances les plus puissantes d'Europe. Sa flotte moderne sans cesse renouvelée, vole vers 131 destinations dans 65 pays différents.

En 2004, KLM et Air France ont fusionné afin de créer le groupe «Air France – KLM», Premier Groupe aérien européen desservant 326 destinations à travers le monde via des hubs (plateformes de correspondance) importants comme l'aéroport Charles de Gaulle et l'aéroport Schiphol.

Membre de l’alliance SkyTeam depuis septembre 2004, elle partage, depuis le 6 juin 2005, son programme de fidélisation Flying Blue avec Air France.

Fin novembre 2004, Jean-Cyril Spinetta, PDG du Groupe, et Leo Van Wijk, vice-président du Groupe et PDG de KLM, ont présenté des bénéfices semestriels (de mars à septembre) à faire pâlir d'envie leurs concurrents : 296 millions d'euros, en hausse de 56,6 %.»

in Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Évoquées ces éphémérides, regardons ensuite ce qui s’est passé de remarquable en 1919, «l’année de la création de KLM» :

- La fin du premier conflit mondial  a entraîné l’essor de l’aviation civile : des milliers d’avions militaires ont été bradés et des dizaines de sociétés aériennes, dont l’existence sera souvent éphémère, sont créées un peu partout. En France, les constructeurs ouvrent ses propres lignes : Farman (Paris – Londres et Paris – Bruxelles), Latécoère (Toulouse – Barcelone – Rabat) et Breguet (Paris – Lille). Aux Pays-Bas, comme nous l’avons déjà vu, KLM a été créée. Au Canada, un syndicat financier rachète 500 avions militaires…

- Jules Védrines a relevé le défi lancé par les Galeries Lafayette qui avait promis jules_vedrinesun prix de 25 000 francs au premier pilote qui se poserait sur la terrasse de son immeuble et en repartirait. Avec un Caudron G - 3, il a décollé d’Issy-les-Moulineaux et s’est dirigé vers Paris. Il a posé son avion entre les cages de l’ascenseur et les cheminées. Hélas il a cassé son train d’atterrissage et ne pourra plus repartir. De toute façon, la police – prévenue - ne lui aurait pas permis… (Janvier)

- La Chambre de Commerce Américaine recommande la création d’un aérodrome municipal à usage commercial à New York. (Mars)

- Le Premier ministre australien annonce que son gouvernement offre 10 000 livres à l’aviateur qui ralliera la Grande-Bretagne à l’Australie en moins de 30 jours. (Mars)

farmanf60_goliath1- Afin de démontrer les qualités du F-60 Goliath, Henry  Farman lance une série de vols de performances. Le pilote Bossoutrot monte à 6 200 mètres avec quinze passagers à bord, en 1 heure 5 minutes. (Avril) 

- Raymond Orteig, riche propriétaire d’hôtels né en France, offre un prix de 25 000 dollars au pilote qui volera sans escale de Paris à New York ouraymondorteig3 l’inverse. (Mai)

- Aux États-unis, le lieutenant Omer Locklear aime le danger et étonne ses supérieurs en inventant des cascades de plus en plus effarantes. Cette fois il est passé d’un avion à un autre en plein vol, à environ 800 mètres d’altitude. Suspendu par les mains au train d’atterrissage d’un appareil Jenny, il a lâché prise pour s’agripper au plan supérieur d’un autre Jenny. (Mai) 

- A. C. Read, à bord d’un hydravion Navy-Curtiss, décolle de Rockaway Beach, non loin de New York. À la suite d’ennuis sur deux de ses quatre moteurs il a du amerrir. Après le dépannage, Read a pu voler jusqu’à la Baie des Trépassés à Terre-Neuve d’où il est reparti le lendemain. Après un vol de 15 heures et 13 minutes, Read et ses hommes, épuisés, se sont posés à Horta aux Açores. Finalement, 24 jours après le départ des États-unis ils ont pu quitter les Açores à destination de Lisbonne où ils amerrissent, après 9 h 43 m de vol. La dernière étape Lisbonne – Plymouth a été une simple formalité. (Mai)

- Pour la première fois, un avion a traversé l’Atlantique, bord à bord, sans escale. Les anglais John Alcock et Arthur Brown ont posé leurs Vickers Vimy dans un champ johnalcock_arthurbrown3boueux en Irlande, après avoir traversé une zone de fortes turbulences à mi-chemin. Le vol de 3 185 km avait duré seize heures et douze minutes. Ils étaient partis la veille de Terre-Neuve. Félicités par le roi George V. (Juin)

- Un Nieuport passe sous l’Arc de Triomphe (voir photo). Charles Godefroy voulait ainsi protester contre le défilé à pied des aviateurs, le 14 juillet. (Juillet)

- Fondation de l’IATA (Association Internationale du Transport Aérien).charles_godefroy_arctriomphe2 (Août)

- Le commandant Biard transporte un financier belge sur la ligne Southampton – Le Havre mais il a du l’assommer car le passager insistait à ouvrir son parapluie en pleine bourrasque. (Septembre)

- La compagnie Handley Page Transport lance un service de paniers repas (sandwichs, fruits et chocolat), pour 3 shillings le panier, sur la ligne Londres – Bruxelles. (Octobre)

- Dorénavant les avions seront identifiés par cinq lettres. L’État dans lequel vickers_vimy2l’appareil est enregistré sera représenté par une lettre majuscule, «F» pour la France. L’immatriculation proprement dite sera un groupe de quatre lettres majuscules, dont obligatoirement une voyelle. (Octobre)

- Les frères Smith ont été les premiers à avoir réussi, en 28 jours, à rallier Londres à l’Australie, le plus lointain des continents. Ils sont passés par Lyon, Pise, Crète et Le Caire. Ensuite, Irak, Karachi et Delhi. Pour finir, Singapour, Timor et Port Darwin, où ils ont été chaleureusement acclamés. (Décembre)