Voici quelques évènements de 1907, dans le Monde en général, et dans l’Aviation en particulier :

DANS LE MONDE

prix_nobel_1907- Le 10 Juin, départ de la course automobile Pékin – Paris.

- Le Prix Nobel de la Paix est attribué à l'Italien Ernesto Moneta et au français Louis Renault.

- En Finlande, le parti social-démocrate remporte les élections législatives. Pour la première fois en Europe, des femmes sont élues députés.

- En Angleterre, premier camp de boys scouts créé par sir Robert Baden-Powell.

-   Des Lois sur la liberté des cultes sont publiées en France.

-  Une grève des électriciens parisiens plonge la capitale française dans le noir.

-  Le repos hebdomadaire devient obligatoire en France.

- Panique boursière à Wall Street. Début de la crise économique aux États-Unis. comte_von_zeppelin

- L'Oklahoma devient le quarante-sixième état des États-Unis.

- Intervention des États-Unis au Honduras, “ habitude”   donc déjà ancienne…

- Prix Nobel de Littérature pour Rudyard Kipling.

- Naissances : Pierre Mendès France et Maurice Couve de Murville, hommes politiques français ; Tino Rossi, chanteur français ; Katharine Hepburn, actrice américaine ; Hergé (Georges Rémi), dessinateur belge ; John Wayne, acteur américain ; René Char, poète français et Jacques Tati, réalisateur français.

DANS L’AVIATION

voisin_delagrange_1_CharlesVoisin- À bord du Voisin-Delagrange nº 1, Charles Voisin a réussi un vol parfaitement stable sur une distance de 60 mètres. L’appareil avait été transformé, après être retombé sur la gauche, lors d’un essai qui s’était déroulé deux semaines auparavant. Les deux frères (Charles et Gabriel) ont placé une surcharge de 2 kg sur l’aile droite, pour remédier à ce trouble attribué au couple moteur.     (Mars)

- Publicité “agressive” et “pas trompeuse” – Léon Levavasseur a fait passer la réclame suivante dans l’Aérophile : «Pour gagner les 50 000 F du Grand Prix d’Aviation, achetez un moteur et des hélices Antoinette. Mettez autour  un peu de toile, une queue, leon_levavasseur_aerophileune roue, un gouvernail, puis asseyez-vous bien, du calme, et tant que ça peut !».     (Avril)

- Le Signal Corps de l’US Army a créé un service aéronautique, qui devrait expérimenter tout ce qui concernait les aéroplanes à vocation  militaire. Son effectif : un officier et deux hommes de troupes.     (Août)    

henri_farman- Henry Farman a effectué un vol de 80 mètres en ligne droite à Issy-les-Moulineaux, après 225 essais infructueux, à bord de son biplan Voisin-Farman.     (Septembre)

- Le gouvernement allemand a décidé d’accorder 400 000 marks au Comte von Zeppelin pour construire le dirigeable LZ4, une réplique en plus grand du LZ3 qui venait d’accomplir une ascension de huit heures.     (Octobre)

- Le premier REP a enfin décollé de six mètres. Depuis Avril, Robert Esnault-Pelterie ne robert_esnault_pelteriecessait de perfectionner cet avion, qu’il avait baptisé de ses initiales. Le train d’atterrissage était localisé au centre de gravité de l’appareil, un peu à l’avant du poste de pilotage. Une roulette caoutchoutée, montée à l’arrière de l’avion, tenait lieu de béquille. Depuis le début de ses recherches, Esnault-Pelterie cherchait à réaliser  un organe de commande unique. Sur son avion, un levier vertical, tel un manche de balai, était placé devant le pilote. Il était monté sur cardan. Dans ses déplacements longitudinaux, il agissait sur le gouvernail de profondeur et la stabilité longitudinale. Dans les déplacements transversaux, il agissait sur le gauchissement des ailes. Si l’appareil venait à piquer du nez, le pilote tirait ce levier en arrière pour redresser l’avion ; s’il se cabrait, il le poussait en avant. Pour commander le gouvernail de direction, un palonnier actionné par les pieds permettait de contrôler l’amplitude des virages. C’était une toute nouvelle technique de pilotage. D’autres constructeurs enviaient déjà ce système révolutionnaire.    (Octobre)

- Léon Delagrange a réussi un vol de 300 mètres en demi-cercle, avant de s’écraser à leon_delagrangel’atterrissage. Il avait pris lui-même les commandes de son biplan Voisin depuis seulement trois jours.     (Novembre)

- Le moteur Antoinette pesait 156 kg, possédant huit cylindres en V et développant 50 ch. Créé en 1904 par l’ingénieur Léon Levavasseur et baptisé du prénom de la fille de son commanditaire, il a été le premier moteur à avoir été conçu uniquement pour faire voler un “objet”  plus lourd que l’air. Ces moteurs étaient utilisés par les pionniers Santos Dumont, Voisin et Blériot.     (Novembre)