Le 27 novembre 1940, alors que, en compagnie de Marcel Reine, Henri Guillaumet emmenait le nouveau haut-commissaire de France au Levant, guillaumeten Syrie, son quadrimoteur Farman “Le Verrier” a été abattu par un chasseur italien au-dessus de la Méditerranée.

Né le 25 mai 1902 à Bouy, près de Châlons-en-Champagne, Guillaumet était un pionnier de l'Aéropostale.

Il fut pionnier de l’aviation française dans les Andes, l’Atlantique Sud puis l’Atlantique Nord, en contribuant à ouvrir de nombreuses nouvelles routes. Il était alors, avec Mermoz, considéré comme un des meilleurs pilotes de l’époque. «Je n’en ai pas connu de plus grand» a dit de lui Didier Daurat, son patron de l'Aéropostale. Antoine de Saint-Exupéry, son ami, lui avait dédié son livre “Terre des hommes”.

À quatorze ans, il avait effectué son baptême de l'air sur un avion militaire et, en 1921, a obtenu le brevet de pilote civil. L’année après il s'est engagé au centre d'instruction militaire d'Istres. Il a été affecté au 38ème régiment de chasse de Thionville, dans la 8ème escadrille, sous les ordres du lieutenant Challe. C'est là qu'il rencontra Mermoz.

En janvier 1926, il a été démobilisé et Mermoz lui propose de venir le rejoindre chez Latécoère à Toulouse, sur le terrain de Montaudran.  Il a commencé, comme c'était la règle avec Daurat, par un stage aux ateliers. Il débute plus tard sur la ligne Toulouse-Barcelone-Alicante. En décembre 1926, Daurat l'a affecté au tronçon le plus difficile: Casablanca-Dakar. Le 14 octobre 1926, il a fait la connaissance de Saint-Exupéry qui était entré aussi à la société Latécoère.

En 1928, il reçoit la Légion d'Honneur et effectue un voyage de reconnaissance Saint-Louis du Sénégal-Douala. En juillet de la même année, il vole de Saint-Louis du Sénégal à Brazzaville, 6000 km au-dessus de la forêt équatoriale.

En 1929, il inaugure la ligne régulière Argentine-Chili. Fin 1929, il débute sur le réseau de l'Amérique du Sud.

En 1930, en traversant les Andes pour la 92ème fois, il s’est écrasé avec son Potez 25 à potez25la Laguna Diamante à cause du mauvais temps. Il a marché pendant cinq jours et quatre nuits, passant trois cols. Il a pensé plusieurs fois d’abandonner mais a persisté en pensant à ses camarades et à sa femme Noëlle. Il n’a atteint un village qu’au bout d'une semaine. Cet exploit aida à construire la légende d’un “homme discret” au milieu des “stars” de l’Aéropostale.

En Août 1930, Mermoz l’a rappelé en France pour qu'il s'entraîne sur un hydravion. Le 6 Décembre 1930, il obtient son brevet de pilote d'hydravion. Hélas l'Aéropostale a du déposer le bilan et il demande à repartir en Amérique du Sud, s’installant  avec sa femme au pied de la Cordillère.

En 1934 il est rappelé en France et participe avec Mermoz à la traversée de l'Atlantique Sud à bord de l'Arc en Ciel. C'était sa première traversée de l'Atlantique Sud. Le 7 décembre 1936, lors de sa 45ème traversée, il a appris à l'arrivée la disparition de Mermoz. Il le chercha pendant deux jours, en vain. Il est devenu alors le chef de file de la ligne.

Modèle des pilotes, Henri Guillaumet a franchi 193 fois la Cordillère des Andes et a fait douze traversées d'études de l'Atlantique Nord entre 1938 et 1939.

Le 27 Novembre 1940, sur "Le Verrier", il avait décollé du terrain de Marignane et s'est élancé au-dessus de la Méditerranée. Soudain dans le ciel, un cri de détresse: «Sommes mitraillés... Avion en feu… S.O.S., S.O.S.»…

Source : Wikipédia

Voyons d’autres évènements de 1940, dans le Monde en général et dans l’Aviation en particulier.

DANS LE MONDE :

- Après la capitulation de la Belgique, Pierre Ryckmans, gouverneur général du Congo belge, a mis la colonie à la disposition des Alliés.

- Le gouverneur du Tchad Félix Éboué et le Niger se sont ralliés à la “France Libre”. Ils 1940_1seraient suivis par les autres territoires de l’Afrique équatoriale française.

-  Félix Éboué, un Antillais, est devenu le premier gouverneur général noir de l’Afrique équatoriale française. Il a recommandé aux administrateurs coloniaux d’accorder davantage de responsabilités aux chefs coutumiers et de leur témoigner plus de respect. Il a limité le travail forcé, a créé un statut pour les “notables évolués”,  a attribué à des Africains certains postes administratifs jusque-là réservés aux Européens et a érigé plusieurs villes africaines (Fort-Lamy, Libreville et Bacongo, un quartier de Brazzaville).

- Le Nigeria comptait cinq syndicats avec 3 500 membres ; ils seraient 62 avec 21 000 membres deux années plus tard. 

- En Angola il y avait 44 000 blancs pour 3,6 millions de noirs.

- Assassinat de Léon Trotski à Coyoacán (Mexico) sur l’ordre de Staline, par un agent du service secret du Guépéou, Ramón Mercader (alias Jacques Mornard).

-  Réélection de Franklin Delano Roosevelt (démocrate) comme président des États-Unis.

- Au Tibet, intronisation du nouveau dalaï lama Tenzin Gyatso. Trop jeune, il ne pourra empêcher que la politique intérieure soit de nouveau dominée par les querelles des régents.

- En Inde, Gandhi déclenche un programme de désobéissance civile limitée.

- En Chine, dissolution des organisations communistes sur ordre de Tchang Kaï-chek.

- Pacte tripartite entre le Japon, l’Italie et l’Allemagne dirigé contre les États-Unis et la Grande-Bretagne.

- Il y avait 1 544 530 d’habitants en Palestine, dont 464 535 Juifs.

- Rationnement au Royaume-Uni, notamment sur le beurre, le sucre et la viande.

- Vague de froid sur l'Europe occidentale. La Tamise a gelé pour la première fois depuis plus d'un demi-siècle.

- Le paquebot Queen Mary a appareillé pour sa première traversée de l'Atlantique.

- Himmler a décidé la construction du camp d'Auschwitz.

- Le Comité olympique finlandais a informé le CIO qu’il renonçait à organiser les jeux prévus pour juillet 1940.

- Winston Churchill, présentant son gouvernement devant la Chambre des communes, a déclaré n’avoir à offrir que «des efforts, du sang, de la sueur et des larmes».

-  Signature du Concordat par le Portugal. L’influence de l’Église dans l’enseignement a été renforcée. Reconnaissance du mariage religieux (le divorce restait possible pour les couples mariés civilement). Exemptions de service militaire pour les clercs, exemptions fiscales pour les revenus de l’Église, exemption de la censure préalable pour les publications catholiques et Radio Renascença. Les hôpitaux, asiles et hospices relèvent de l’Église.

- Un bombardement de la ville d'Amiens, par des avions allemands, provoque un incendie, celui-ci étant attisé par un fort vent, a ravagé pendant 5 jours le centre ville de l'ouest vers l'est. Six mille immeubles ont été détruits, la cathédrale est épargnée.

- Ouverture du camp de concentration d’Auschwitz, en Pologne.

- Le général de Gaulle, en mission à Londres, dicte à Paul Reynaud, au téléphone, le texte de la proposition de Jean Monnet de fusion de la France et du Royaume-Uni, l'Anglo-French Unity. Le soir, Paul Reynaud est démis de ses fonctions et Philippe Pétain est nommé chef du gouvernement français. Le Général de Gaulle lance son Appel du 18 Juin, engageant les Français à poursuivre la lutte et fonde un gouvernement français en exil. Le Général de Gaulle prend le titre de Chef des Français libres.

1940_2- Après la défaite française, Franco renonce à la neutralité pour placer l’Espagne dans la non-belligérance.

- Les Allemands ordonnent la construction d’un mur autour du ghetto de Varsovie. Les habitants ne pourront plus en sortir sans un laissez-passer.

- Échec de la bataille d'Angleterre. Hitler renonce au projet d’invasion de la Grande-Bretagne, la Luftwaffe n’étant pas parvenue à dominer l’espace aérien britannique.

- Hans Vollenweider, dernier condamné à mort suisse, a été exécuté.

- Entrevue d’Hendaye entre Hitler et Franco. 50 000 volontaires de la “Division Azul” partent combattre aux côtés des allemands sur le front russe.

- Pétain annonce la collaboration de la France avec l'Allemagne.

- Les Britanniques débarquent en Crète pour appuyer les Grecs contre l’Italie.

- Hitler fixe les plans de l'opération Barbarossa contre l'URSS.

- Au Royaume-Uni, gel des loyers au taux de 1939 pour toute la durée du conflit. Déplacement massif de la population des villes vers les campagnes : 60 millions de personnes changent d’adresse entre 1939 et 1945.

- Naissances : Gao Xingjian, Prix Nobel de littérature 2000 ;  John Maxwell Coetzee, écrivain sud-africain ;  Rika Zaraï, chanteuse israélienne ;  Peter Fonda, acteur et metteur en scène américain ;  Guy Périllat, skieur français ; Jean-Marie Cavada, journaliste ; Bernardo Bertolucci, scénariste et réalisateur italien ;  Wangari Maathai, environnementaliste, lauréate du Prix Nobel de la paix 2004 ;  Jean-Marie Le Clezio, écrivain ; Marie-José Nat, actrice française ;  Al Pacino, acteur américain (Le parrain) ; Alain Duhamel, journaliste français ;  Tom Jones, chanteur britannique ; Nancy Sinatra, chanteuse américaine ; Ringo Starr, musicien, batteur du groupe les Beatles ;  John Lennon, chanteur du groupe les Beatles ;  Cliff Richard, chanteur de variétés britannique ;  Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, footballeur brésilien ; Bruce Lee, acteur et maître en arts martiaux chinois . 

- Décès : Léon Trotsky, homme politique russe ; Henri Guillaumet, aviateur français abattu par la chasse italienne. 

DANS l’AVIATION :

- L’armée américaine a procédé à des essais de transport aérien massif. Un  bataillon a été déplacé sur 800 km par 38 bombardiers.                    (Janvier)

- La Sabena a déplacé sur Marseille la base de sa ligne vers le Congo, reprenant un servicesavoia_marchetti_sabena hebdomadaire avec trois Savoia-Marchetti.                    (Février)

- La Luftwaffe a attaqué les Pays-Bas, la Belgique et la France. À la suite d’une erreur de navigation, un groupe de bombardiers Heinkel 111 a largué ses bombes sur Fribourg, se croyant au-dessus de Dijon.                    (Mai)

- Sur les cent bombardiers allemands volant vers Rotterdam, 43 seulement ont reçu l’ordre d’annuler le raid, du fait de la capitulation néerlandaise. Les 57 autres ont lâché 97 t de bombes qui ont causé 900 morts.                    (Mai)

logo_af- Pour la première fois, les recettes commerciales d’Air France ont dépassé le montant des subventions de l’État.                    (Mai)

- Quelques cents bombardiers des 1er, 2ème et 5ème Flieger Korps ont décollé d’Allemagne avec pour mission la destruction au sol de l’aviation alliée. En région parisienne, dès 4 h 45, les sirènes avaient donné l’alerte en raison des passages d’avions au-dessus de la vallée de l’Oise. 72 terrains étaient visés, dont 47 situés dans le nord de la France. La première frappe de la Luftwaffe n’a pas atteint ses objectifs. Bien qu’une soixantaine d’appareils français et anglais aient été détruits au sol, seuls quatre aérodromes ont été inutilisés.                    (Mai)

- La DCA a réveillé toute la région de Flandres. Un bombardier allemand survolait heinkel111Hazebrouck y lâchant quatre bombes. Soudain, le Heinkel HE 111 a perdu de l’altitude et s’est écrasé en flammes dans un champ près du village de Borre. Aussitôt des curieux se sont précipités. Depuis le temps qu’ils rêvaient d’apercevoir un Allemand et un appareil ennemi. Deux des aviateurs ont été faits prisonniers. Ils ont fait signe que l’appareil pourrait sauter à tout instant. Pourtant des civils et des militaires arrivaient de toutes parts et étaient pour le moins indisciplinés. Parmi eux de nombreux enfants. Il y avait seize bombes dans l’Heinkel. On comptera 61 victimes et une centaine de blessés.                    (Mai)

morane406_bloch152_dewoitine520- Dès l’annonce d’une attaque allemande, les chasseurs français ont été montés en ligne. Des Morane 406, des Bloch 152, des chasseurs Dewoitine 520 et des Curtiss H. 75A de l’armée de l’air se sont rués sur les bombardiers à croix gammée. Ils ont bénéficié du fait que les raids de Luftwaffe n’étaient  pour la plupart protégés par des chasseurs d’escorte. En outre, de nombreux objectifs étaient noyés dans le brouillard. Au terme d’une journée de combat, la chasse française, qui avait effectué 360 sorties, a revendiqué la destruction de quarante-quatre appareils ennemis.                    (Mai)

- Alors que l’évacuation des troupes anglaises avait débuté dans la région de Dunkerque, le préfet de Lille a demandé l’envoi urgent de fonds importants. Pour des raisons de sécurité, il a été décidé de les faire parvenir par la voie des airs. Deux appareils Glenn Martin se sont ainsi retrouvés dans une mission de convoyage hors de l’habituel. Peu connus des hommes de la défense aérienne, ces avions ont été pris pour cibles dès qu’ils arrivèrent dans la région. Avant que les artilleurs ne constatent qu’il n’y avait de croix gammée sur les ailes, mais bien des cocardes tricolores, les deux appareils furent touchés et abattus. Un seul membre de l’équipage a eu le temps de sauter alors qu’ne pluie de billets de banque  s’abattait sur la région…                     (Mai)

- S’élever dans l’air à la verticale, flotter sur un point précis puis redescendre pour se poser à l’emplacement souhaité : un rêve qui n’avait pas pu être réalisé de façon convaincante. Le progrès des techniques a permis à Igor Sikorsky d’imaginer un nouvel hélicoptère, le VC-300. Pour la première fois, sa petite machine à tenu en l’air plus de quinze minutes, délivrée des cordes qui la maintenaient pour éviter des embardées.                    (Mai)

- «SOS… Ce quadriréacteur français vient de se mettre aux ordres du général decapitaine_goumin Gaulle». Dans le Farman 222 Altaïr, on attendait dans l’angoisse la réponse au message envoyé sur la fréquence de détresse. Les côtes de la Grande-Bretagne étaient en vue. Vont-ils être attaqués ? La réponse en morse est reçue avec soulagement : «QAS» (attendez), puis «QAL Newquay» (atterrissez à Newquay). Deux Avro Anson ont surgi pour encadrer le Farman. Après un discours du maréchal Pétain, gagner l’Angleterre était devenu une idée fixe pour ces navigants. Accompagnés du chef de l’escadrille, le capitaine Goumin, seize hommes étaient partis rejoindre le camp de la liberté.                    (Juin)

- Au moment où la direction d’Air France fêtait la 500ème traversée de l’Atlantique Sud par la compagnie, 200 bombardiers allemands, escortés par 150 chasseurs, ont lâché un millier de bombes sur Paris.                    (Juin)

- Les 108 élèves de l’école de Morlaix ont répondu à l’appel du général de Gaulle et sont partis pour Londres sur un langoustier.                    (Juin)

- Le feu vert a été donné à Daillière et le “Farman Jules Verne” s’est envolé pour Berlin, chargé de bombes. L’amirauté avait hésité à accepter la proposition du capitaine de corvette de bombarder la capitale allemande. On ne devrait pas hasarder un officier de cette valeur dans une mission aussi dangereuse. Mais Daillière a fini par obtenir gain de cause. Son Farman a décollé de Bordeaux-Mérignac, avec à son bord Yonnet et Paul Comet, pour atteindre Berlin vers minuit. Une consigne : ne pas bombarder la ville. Les bombes ont donc être larguées sur la banlieue. Il a fait plusieurs passages au-dessus de Berlin, en désynchronisant ses moteurs pour faire croire à la présence d’une importante formation.                     (Juin)

b307_stratoliner_twa- La TWA a mis en ligne le Boeing 307 Stratoliner, à cabine pressurisée, sur la route San Francisco - New York. Avec 13 h 40 m de vol, il gagnait deux heures sur le DC-3.                    (Juillet)

- Aux États-Unis, Ross Gun a reçu un brevet pour son compas de navigation, qui utilisait le champ magnétique terrestre.                    (Août)

- Le général Pujo, ministre de l’Air, a regroupé sous la direction d’Air France les services assurés par Air Bleu et Air Afrique.                    (Août)

- Depuis le 12 Août, tous les avions effectuant des vols hors de France devraient porter hugh_dowdingobligatoirement une bande tricolore. Cela leur permettrait de faire escale dans les pays non belligérants. D’autre part, les avions du régime de Vichy se distingueraient en arborant des bandes orange et noires ou jaunes et rouges sur les moteurs et les empennages.                     (Août)

- L’air chief Marshal Hugh Dowding, qui avait  fait de maurice_halna_du_fretayla bataille d’Angleterre une grande victoire, a été promu “grand commandeur de l’ordre du Bain. Sa conduite des opérations a fait de lui l’un des plus grands commandeurs du pays, au même titre que les amiraux Wellington et Nelson.                   (Septembre)

- Des avions éclaireurs Heinkel 111, équipés du système de navigation X-Gerät, ont permis à 437 bombardiers allemands de raser la ville de Coventry (Grande Bretagne).                   (Novembre)

- Maurice Halna du Fretay a décollé de l’allée du manoir familial, à Dinan, avec un monoplan Zlim et a rejoint l’Angleterre. Il avait caché les éléments de l’avion dans une ferme et l’a construit en secret.                    (Novembre)

- Le lieutenant Cunninghan, à bord d’un chasseur Bristol Beaufighter, a réussi à abattre de nuit un Junkers 88, sous la conduite du radar logé dans le nez de l’avion.                   (Novembre)