emile_dewoitineÉmile Dewoitine, homme de caractère, obstiné, industriel éclairé et technicien d'avant-garde, est disparu le 5 juillet 1979, à l'âge de 87 ans. Opéré de la prostate, il se trouvait à l’hospice de Saint-Joseph-de-la-Grave.

L'Aérospatiale lui doit ses origines et en particulier les installations de St-Eloi très bien conçues. Il a été appuyé dans son action, successivement par Pierre-Georges Latécoère, pour qui il a produit 1 000 Salmson 2A2 entre juillet 1917 et novembre 1918 ; par Marc Birkigt, président d'Hispano-Suiza, avec lequel il créera la société “Construction Aéronautique Emile Dewoitine”; par Albert Caquot pour participer à la politique des prototypes en 1929 et pour lancer le chasseur D.520 ; par le général Arnold et Henry Ford, en 1940, lorsqu'il a envisagé de produire des avions de chasse aux Etats-Unis.

Après avoir changé plusieurs fois de raison sociale, ses usines ont été nationalisées en 1936 et sont devenues la S.N.C.A.M. (Société Nationale de Construction Aéronautique du Midi). Il a quitté la Société tout en conservant son Bureau d’études particulier qui a quitté également la Société pour le suivre.

Avec lui s’était ouvert un parcours technique d’où sont sortis jusqu'en 1940 une lignée d’appareils de chasse, commerciaux  et de raids qui ont  fait connaître internationalement le nom de Dewoitine.

Rappelé en France, il a obtempéré, sera jugé acquitté et blanchi après deux jugements ! On lui conseille de remonter en zone occupée. Il est affecté à la “SIPA” avec des équipes de Toulouse qu'il sauve du service de travail obligatoire. Risquant en 1944 de se voir inquiéter à nouveau, il est passé en Espagne et de là en Argentine où il a lancé le “Pulky” premier avion à réaction de ce pays.

Au terme de sa carrière d'industriel, Émile Dewoitine s'est établi d'abord en Suisse avant de finir ses jours à Toulouse.

Émile Dewoitine aura sorti entre 1922 et 1940, 35 types d'avions différents. Il réalisa dewoitine_338la première structure monocoque, prôna le chasseur monoplan, permit à la France de passer pour la première fois le cap des 10 000 km en circuit fermé sans ravitaillement, grâce au “Trait d'Union”, en 1931 et, à Air France, d'enrichir sa flotte de 31 trimoteurs D.338 sans compter les 905 “D.520” sortis de ses usines.

De retour en France en 1953, il n’a pas pu  reprendre une activité aéronautique De plus, son ancien Bureau particulier qui, depuis 1944, n’avait plus eu de contacts avec lui, était rentré chez Fouga pour survivre. En 1971, il a été reçu avec éclat par Bernard Dufour, directeur de l’Aérospatiale, auquel il devra un vol en "Concorde" le 30 octobre 1975.

Voyons maintenant d’autres évènements de 1979, dans le Monde en général et dans l’Aviation en particulier.

DANS LE MONDE :

- Conférence de l’OPEP. Le prix du pétrole a augmente de 20%. Début du deuxième choc pétrolier. Sommet du G7 à Tokyo qui a refusé toute régulation à l’échelle internationale concertée face au second choc pétrolier et à l’inflation mondiale. Tokyo et Bonn ont rejoint Paris pour imputer la responsabilité du second choc pétrolier au laxisme monétaire et au gaspillage énergétique des États-Unis.

- Intervention soviétique en Afghanistan, fin de la détente. La guerre entre procommunistes et maquisards islamistes durera dix ans et s’achèvera par le retrait unilatéral des soviétiques incapables de contrôler le pays.

1979_1- Le FMI a imposé au Sénégal un Plan d’ajustement structurel (PAS), impliquant la diminution des dépenses publiques en vue de rétablir l’équilibre du budget, la liquidation des entreprises non rentables et la privatisation des firmes potentiellement ou réellement rentables, la dévaluation de la monnaie nationale, la compression des effectifs des administrations publiques et du secteur public. Les PAS se répandront dans tous les pays africains, provoquant des licenciements et des réductions de salaire, la hausse des prix, la réduction massive de l’offre scolaire, la détérioration des systèmes de santé et des conditions d’existence.

- Le dictateur de l’Ouganda Idi Amin Dada a été mis en fuite par l’armée Tanzanienne. Son régime a fait depuis 1971 environ 200 000 morts dont une partie des cadres du pays.

- En Afrique du Sud, autorisation des syndicats Noirs. Les syndicats multiraciaux restaient interdits.

- Déclaration de Monrovia : les responsables politiques africains se sont engagés à promouvoir le développement économique et social et l’intégration de leurs économies en vue d’accroître leur indépendance.

- À Lusaka, les cinq États de la ligne de front contre l’apartheid (Angola, Botswana, Mozambique, Tanzanie et Zambie) ont développé leur coopération pour réduire la dépendance économique vis-à-vis de l’Afrique du Sud.

-  Destitution de l'empereur de Centrafrique Jean Bédel Bokassa, compromis dans des massacres d’enfants.

- Le pape Jean-Paul II a visité le Mexique.

- Le général João Figueiredo a pris le pouvoir et le Brésil amorcera un timide retour à la démocratie.

- Chute de la dictature de Somoza, lâchée par les États-Unis, au Nicaragua. Prise du pouvoir par les Sandinistes. Des divergences sont apparues entre la bourgeoisie et les Sandinistes qui s’imposaient peu à peu à l’exécutif comme au législatif tout en conservant le pluralisme politique.

- L'Ouragan David, l'un des ouragans les plus meurtriers de la seconde moitié du XXe siècle, a fait plus de 2 000 victimes, principalement en République Dominicaine.

- Fuite radioactive à la centrale de Three Mile Island (Pennsylvanie), le plus grave accident nucléaire aux États-Unis.

- Crise iranienne des otages à Téhéran. Quand Jimmy Carter a accepté que le shah se fasse soigner à New York, des extrémistes iraniens contrôlés par le nouveau pouvoir ont occupé l’ambassade américaine et détenu 66 otages pendant quinze mois. 

- Établissement de relations diplomatique entre la Chine et les États-Unis. Washington a reconnu le gouvernement de Pékin comme l’unique gouvernement légal de la Chine : il n’y a qu’une Chine et Taïwan en fait partie. Voyage de Deng Xiaoping aux États-Unis.

- Invasion du Cambodge par le Viêt Nam et prise de Phnom Penh. Chute du régime de Pol Pot. Expulsion des Khmers rouges et instauration d’un régime proche de Hanoi au Cambodge. Les Khmers rouges ne maîtrisaient plus que les camps de réfugiés à la frontière avec la Thaïlande. Ils devaient leur survie politique à l’aide de la Chine et des États-Unis. Conflit sino-vietnamien en réaction à l’occupation du Cambodge. 200 000 soldats chinois ont traversé la frontière. Le Viêt Nam a résisté au prix de lourdes pertes de chaque côté, et des négociations se sont ensuivies.

- Pendaison d'Ali Bhutto au Pakistan.

- Mère Teresa a obtenu le prix Nobel de la paix pour son aide aux déshérités de l’Inde. 1979_2

- Départ pour l'exil du shah d'Iran Mohammad Reza Pahlavi, atteint d’un cancer. Proclamation de la république islamique en Iran. L’ayatollah Khomeiny, alors en exil en France, rentre en Iran et fonde une république islamique basée sur le retour à la pureté religieuse et sur le rejet de l’occidentalisation. L’ayatollah Khomeiny annonce la victoire de la révolution et prend le pouvoir. Il établit une théocratie autoritaire où il s’attribue le pouvoir suprême d’arbitrage. La république islamique est approuvée par référendum. L'ancien premier ministre Chapour Bakhtiar s'enfuit d'Iran pour la France.

- Margaret Thatcher au pouvoir en Angleterre. Elle a présenté un programme inspiré des idées libérales et monétaristes ; une politique monétaire ferme pour lutter contre une forte inflation, des stimulants fiscaux pour redonner du tonus aux entreprises privées, un abaissement du pouvoir syndical.

- Premier voyage du pape Jean-Paul II en Pologne.

- Au Portugal, démission du gouvernement de Carlos Mota Pinto et dissolution du parlement. Gouvernement de transition de Maria de Lourdes Pintasilgo. Victoire de la droite modérée aux élections législatives de décembre.

- Attentat de l’IRA qui coûte la vie à Lord Mountbatten.

- Naissances : Valentino Rossi, pilote moto italien ; Michael Owen, footballeur anglais.

- Décès : Paul Meurisse, acteur français ; Jean Renoir, réalisateur français ; Marcel Jouhandeau, écrivain français; Maurice Clavel, philosophe, écrivain et journaliste français; Pierre Viansson-Ponté, journaliste et écrivain français ; John Wayne, acteur américain ; Joseph Kessel, écrivain français ; Herbert Marcuse, philosophe américain; Jean Seberg, actrice américaine ;  Yvonne Vendroux épouse du général Charles de Gaulle ; Sonia Delaunay, peintre française d'origine ukrainienne.

DANS l’AVIATION :

braniff_concorde- Le Concorde a été certifié par la FAA et la liaison entre Paris, Londres et Washington a été prolongée jusqu’à Dallas, à vitesse subsonique. Ce tronçon serait exploité par Braniff International.                    (Janvier)

- Réouverture de la ligne Concorde vers Singapour.                   (Janvier)

- L’ex-astronaute Neil Armstrong a grimpé à 15 240 m d’altitude en un peu plus de 12 min, à bord d’un “Gates Lear Jet Longhorn 28”, battant cinq records armstrong_gates_lear_jet_longhorn28du monde pour jets d’affaires.                  (Février)

- Le triréacteur Falcon 50 de Dassault-Breguet a reçu les certificats de navigabilité français et américain.                   (Mars)

- La Quantas a retiré de l’exploitation ses Boeing 707 devenant la seule compagnie au monde avec une flotte équipée uniquement de B-747.                  (Mars)

- La Lufthansa a commandé 25 Airbus 310 et pris option pour 25 autres. Ils vont s’ajouter ou remplacer ses Boeing 727.                   (Avril)

jean_coureau_mirage2000- Au cours d’un vol d’essai sur Mirage 2000, le chef pilote de Dassault, Jean Coureau, a été victime d’un spasme de la carotide. À moitié paralysé, il est parvenu à regagner le sol, mais sa carrière est finie.                  (Avril)

- Freddie Laker a signé un accord d’achat pour dix freddie_lakerAirbus-300.                   (Avril)

- Un B-747 d’Air France a décollé vers Fort-de-France et Pointe-a-Pitre, pour le premier vol “Vacances. Le tarif était plus économique, mais il y avait quelques contraintes et un service simplifié.                  (Mai)

-  Un Concorde a fait la liaison Paris-Tokyo, via Novosiborsk, en 7 heures et 54 minutes de vol contre 14 heures 20 minutes en Boeing 707 régulier.                     (Juin) 

cousteau_calypso- Philippe Cousteau a trouvé la mort au Portugal à bord du Calypso volant, son hydravion Catalina de recherche scientifique s’étant écrasé   lors d’une tentative d’amerrissage.                   (Juin)    

-  Un B-707 Cargo de Lufthansa s’est écrasé au décollage suite à une erreur des contrôleurs de l’aéroport de Rio de Janeiro.                 (Juillet)

- À l’issue de ses travaux et cédant aux diverses pressions exercées à son  encontre, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, la FAA a rendu le certificat de navigabilité retiré le 6 juin  après la catastrophe d’un DC-10 à Chicago. (Appareil d’American Airlines qui avait perdu un réacteur au décollage, provoquant la mort de 271 passagers et membres d’équipage ainsi que deux personnes qui se trouvaient au sol). Sur les 280 appareils en exploitation, 58 appartenaient à des compagnies européennes.                   (Juillet)   

-  Le pilote qui a remporté le premier combat aérien de l’histoire est mort. Joseph Frantz a reçu sur le parvis de Saint-Louis-des-Invalides les hommages des Vieilles Tiges. Il avait joseph_frantzfondé cette association avec quelques amis en 1920 pour maintenir le souvenir de l’aviation des pionniers, celle dont la France fut le berceau dans les premières décennies du siècle. Frantz et son mécanicien Quenault ont abattu un  Aviatik allemand. Pilote à 20 ans (1910), détenteur de plusieurs records du monde, ingénieur chez “Voisin”, chef d’entreprise, Joseph Frantz avait pris en 1962 la tête des Vieilles Tiges en tant que président.                   (Septembre)

-  C’est fini la formidable aventure qu’a été le programme Concorde, ce miracle de la haute-technologie et le symbole de l’Europe aéronautique. Les gouvernements français et britannique ont décidé d’un commun accord de stopper la production du supersonique. Les chaînes de montage vont s’arrêter, près de douze ans après la sortie du premier prototype.                  (Septembre)

dc10_mont_erebus- Un DC-10 d’Air New Zealand, parti d’Auckland en emportant 257 personnes équipage compris, a percuté les flancs du mont Erebus au-dessus des étendues gelées de l’Antarctique. Il a explosé sous le choc, laissant dans la neige un sillon de 600 mètres. Il n’y a pas eu de survivants. L’accident a été du à une erreur humaine. Les coordonnées de destination introduites dans le calculateur de vol avaient été modifiées sans que le commandant en ait été averti. Le pilote croyait se diriger vers le détroit de Mc Murdo alors qu’il fonçait en ligne droite sur l’Erebus. De plus, le mont était pris dans une “toile blanc” - un phénomène atmosphérique qui fait confondre la neige et le ciel - qui le rendaitbernard_ziegler invisible.                   (Novembre)

- À bord de l’Airbus A-300 nº 3, toujours en essais, le pilote Georges Clerc et un équipage d’Air Industries, commandé par Bernard Ziegler lui-même, sont partis pour une mission humanitaire dans le Sahel, à Ouagadougou.                   (Décembre)

- Un Concorde de British Airways a traversé l’Atlantique Nord depuis New York, en moins de trois heures (2h 58min) à la vitesse moyenne de 1886,15 km.                    (Décembre)