jean_casaleLe 23 juin 1923, de retour d'un Meeting Aérien au Touquet, son Blériot Type 115 dit “le Mammouth” (Quadrimoteur de transport pour 8 passagers), s'est écrasé dans la forêt de Daméraucourt au nord de Grandvilliers dans l'Oise. Seul le mécano Gaston BOULET s'en sort, Jean Casale est mort sur le coup. Il a été enterré à Olmeta di Tuda sur la route de St Florent.

Un monument à sa mémoire a été érigé en 1925 tout près de l'ancien aéroparc Louis Blériot à Buc dans les Yvelines. On peut y lire : «Passant ! Souviens-toi que Jean-Hyacinthe Casale, marquis de Montferratto, prit ici son dernier essor le 23 juin 1923 victime de son dévouement à la science et au progrès». Plusieurs rues portent son nom, à Buc, Bastia, Bois d'Arcy et Fontenay le Fleury.

Né le 24 septembre 1893 à Olmeta di Tuda, Haute-Corse, Jean Pie Hyacinthe Paul Jérôme Casale était un pilote pionnier de l'aviation français et un as de la Première Guerre mondiale.

Orphelin de mère à 9 ans et de père à 15 ans, il fut interne au lycée de Bastia avant d'exercer le métier de chauffeur d'auto. Appelé au service militaire en 1913, il a servi au 8ème régiment de chasseurs à cheval.

Envoyé au front dès le début de la Première Guerre mondiale, il a été blessé à la cuisse le 19 août 1914. De retour en Corse pour convalescence, il s'est intéressé à l'aviation et, apprenant que l'état-major recherchait des volontaires pour l'aviation, il a décidé de se porter volontaire. Il a intégré le groupe d'aviation de Dijon en décembre 1914 et a obtenu son brevet (numéro 1964) sur un Maurice Farman en mars 1915. Il a été affecté à l'escadrille d'observation MF 8, aux côtés de Jean Navarre et Georges Ortoli.

Le 8 juillet 1915, il a abattu un Drachen (ballon d'observation allemand) et a obtenujean_casale_vendetta_corsa sa première citation le 30 septembre 1915 : «S'est révélé comme un pilote de premier ordre par son courage, son audace et l'entrain avec lequel il attaquait les avions ennemis. Toujours prêt à accomplir les missions les plus périlleuses, a effectué plus de cent heures de vol sur l'ennemi et est rentré plusieurs fois avec son avion très gravement atteint par les projectiles.».

Le 10 novembre 1915 il a rejoint la N23 commandée par le capitaine Robert de Beauchamp. Casale a choisi alors, comme emblème personnalisé pour son avion, “Le Corse” qui se transformera plus tard en “Vendetta Corsa”.

Il a reçu sa deuxième citation le 10 mai 1916, ainsi que la médaille militaire. Le 7 mars 1917, il a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur, avec la citation suivante : «Pilote de chasse d'une énergie et d'une bravoure exceptionnelles. A depuis la bataille de Verdun livré plus de quatre-vingt-dix combats, rentrant à plusieurs reprises avec un appareil criblé de balles. Deux blessures, quatre citations à l'ordre de l'armée. La présente nomination comporte l’attribution de la Croix de guerre avec palme».

Le 24 juin 1917, il a été promu sous-lieutenant. La Guerre se termine pour Casale avec 13 victoires homologuées.

Il a entamé alors une carrière civile en tant que pilote d'essai aux établissements Blériot - Aéronautique. Il a participé aux études des effets de l'altitude sur l'organisme humain. Il a obtenu plusieurs records, notamment celui d'altitude (10 100 m). Le 28 février 1920, il a battu le record de vitesse pure : 283,864 km/h.

Source : Wikipédia 

REGARDONS D’AUTRES ÉVÈNEMENTS DE 1923, dans le Monde en général et dans l’Aviation en particulier.

DANS LE MONDE :

1923_1- La Rhodésie du Sud est devenue colonie de l’empire britannique. Elle obtient une autonomie interne qui assure de fait la prépondérance aux Européens.

- Troisième Congrès panafricain à Londres et Lisbonne.

- Tanger devient ville internationale jusqu'en 1956.

- Décret établissant que l’enseignement dans les colonies françaises doit se faire en français ou en latin, par des instructeurs ayant obtenu des diplômes français.

- Pancho Villa est assassiné.

- La Chambre des représentants d’Oklahoma a approuvé un amendement interdisant l’achat par l’État de manuels reprenant les théories évolutionnistes de Darwin.

- Le Time Magazine est en kiosque pour la première fois.

-  Inauguration du Yankee Stadium a New York (dans le Bronx).

- Aux Etats-Unis, entre 1923 et 1929, la productivité de la main-d’œuvre augmente de 32% en moyenne, les salaires de 11% et les profits de 62%.

- Promulgation d'une constitution en Afghanistan. Gouvernement constitutionnel. Réformes. Les titres de noblesse sont abolis, l’enseignement pour les femmes est décrété et d’autres mesures radicales destinées à moderniser les institutions traditionnelles sont imposées.

- Un tremblement de terre détruit les villes de Tōkyō et Yokohama faisant 140 000 victimes.

- Traité d'amitié de Katmandou. L'indépendance du Népal est reconnue par le Royaume-Uni.

- Le gouvernement japonais reconnaît la Russie soviétique.

- Durant l’été, les principaux chefs religieux chiites d'Irak sont arrêtés et déportés en Perse. L’élection de l’assemblée a alors lieu et le traité de protectorat avec la Grande-Bretagne sera ratifié le 10 juin 1924.

- Rompant avec la tradition des ottomans, dont la capitale était Istanbul, Atatürk fait d'Ankara, en Anatolie centrale, la capitale de la Turquie. L’assemblée nationale turque proclame la république. Mustafa Kemal est élu président de la république turque. Le parti unique (Cumhuriyet Halk Partisi) dirigé par Kemal commence la transformation du vieil empire en un état moderne.

- Dans son “testament politique”, Lénine recommande d’écarter Staline du poste de secrétaire général du PCUS. Lénine rompt définitivement avec Staline. Le 10 mars, une attaque d’apoplexie le prive de tous moyens d’action et d’expression.

- Premières émissions radiophoniques en Hongrie.

- Fin de la guerre civile irlandaise : Frank Aiken, nouveau chef de l’IRA (Irish Republican Army) depuis la mort de Liam Linch, et Éamon de Valera, déposent les armes et décident de poursuivre la lutte sur le plan politique.

- Les membres d’une mission militaire italienne dont le général Tellini, chargée d’établir la frontière entre l’Albanie et la Grèce, sont tués près de Janina, en Grèce.

- Manuel Teixeira Gomes, démocrate, devient président de la république du Portugal.

- Apogée de la crise économique en URSS.

- Perte de 12 000 soldats espagnols du Rif entre 1919 et 1923.

- L’État espagnol favorise la création de monopoles (électricité, téléphone, pétrole) auxquels participent des intérêts étrangers. Opération de grands travaux en Espagne : urbanisme, routes, voies ferrées, aviation commerciale, électrification, irrigation.

- Recrudescence des violences fascistes. Les ras organisent des expéditions punitives, des lynchages, des mises à mort. Ils s’opposent les uns aux autres pour la domination de villes ou de régions. Les violences se multiplient contre les catholiques à Brescia, entre bandes rivales fascistes à Rome ou à Venise, entre fascistes et nationalistes à Gênes. Le gouvernement fasciste crée la Milice volontaire pour la sécurité nationale chargée, avec la police et l’armée, d’assurer l’ordre public. Recrutée parmi les fascistes, elle est placée sous les ordres directs du Duce. Le siège du quotidien catholique “Italia” est incendié par les fascistes.

- Billet d'un million de mark émis le 9 septembre. Hyper inflation en Allemagne. Des troupes 1923_2françaises et belges occupent la région de la Ruhr réclamant le paiement par l'Allemagne de la dette de guerre. C'est une bonne partie de la production industrielle allemande qui est ainsi confisquée. Les ouvriers rémunérés à la journée, vont au travail avec des valises afin de pouvoir emporter la masse de billets nécessaires au règlement de leur paie

- Naissances : Norman Mailer, écrivain et journaliste américain ; Charles Elwood Yeager, aviateur américain, premier pilote à franchir le mur du son ; Franco Zeffirelli, metteur en scène italien ; André Courrèges, couturier français ; Marcel Marceau, mime français ; Ernest Mandel, économiste et personnalité politique trotskiste, allemand ; Henry Kissinger, politologue et secrétaire d'état américain ; Rainier III, futur prince de Monaco ; René Monory, homme politique français, ancien président du Sénat (1992-1998), créateur du Futuroscope de Poitiers ; Robert Maxwell, magnat de la presse britannique ; Wisława Szymborska, Prix Nobel de littérature, polonaise ; Shimon Peres, homme d'État israélien ; Marcello Mastroianni, comédien italien ; Charlton Heston, acteur américain ; Italo Calvino, écrivain italien ; Alan Shepard, premier astronaute américain dans l'espace ; Maria Callas, cantatrice grecque ; Jorge Semprun, auteur espagnol, connu notamment pour ses fictions sur les camps de concentration . 

- Décès : Sarah Bernhardt, actrice française ; Pancho Villa, révolutionnaire mexicain ; Gustave Eiffel, ingénieur français.

DANS L’AVIATION :

hanriot_hd_14- À bord d’un Hanriot HD-14, le lieutenant Thoret a coupé le moteur au-dessous de Delouatt. Les courants ascendants lui ont permis de tenir l’air pendant 7 h 3 min en vol de pente, hélice calée.                    (Janvier)

- Le lieutenant Meredith a réussi un atterrissage sur le lac Michigan, gelé. Il transportait un médecin dans l’île Beaver, auprès d’un mourant.                  (Février) 

- Le prototype du Breguet 19 présenté au Concours International de Madrid a remportébreguet_19 un tel succès que le gouvernement espagnol a acheté sa licence de fabrication.                   (Février)

- Le capitaine Arbanère a présenté à Laurent-max_boucher_pEynac l’avion automatique de Max Boucher, qui avait suivi depuis 1918 un programme méthodique sur la stabilisation automatique, le vol commandé, précommandé et télécommandé.                 (Avril) 

- Saint-Exupéry a été puni de 15 jours d’arrêts simples pour avoir pris en début d’année un Hanriot HD-14 sans autorisation. Lors de ce vol, il a eu un grave accident à la suite d’une descente en vrille.                  (Mai) 

- Stanley Cotton a atterrit à Labrador le 16 mai avec son Martinsyde. Il apportait le courrier de Terre-Neuve, d’où il était parti le 8 février…                 (Mai)

- Une nouvelle carrière aéronautique s’est ouverte pour Igor Sikorski. Exilé aux Etats-Unis depuis la révolution bolchevique, le célèbre constructeur russe a fondé, après les années de vaches maigres, la Sikorski Aero Engineering Corporation. Débarqué à New York en 1919, il avait pris la nationalité américaine. Mais, après la guerre, l’industrie aéronautique était en crise. Sans emploi, Sikorski a végété un an avant de trouver un poste de professeur dans une école pour émigrés russes. Avec l’aide de compatriotes, il a réussi un capital suffisant pour fonder sa propre société. Installé dans une ancienne ferme à Long  Island, il comptait se lancer dans la construction d’un bimoteur de transport métallique.                   (Mai)

-  C’était un rêve risqué, presque insensé, mais l’impossible s’est réalisé : les lieutenants J. MacReady et O. Kelly, de l’armée de l’air des Etats-Unis, se sont posés sur la côte pacifique, s’attribuant l’exploit de la première transcontinentale sans escale des Etats-Unis. Les 4 000 km ont été franchis à la moyenne de 147 km/h en 26 h 50 min. L’Amérique n’avait vécu pendant ces deux jours que pour entendre ou apercevoir l’avion historique. Le Fokker, équipé d’un moteur Liberty de 400 ch.,  avait été amélioré pour pouvoir emporter à l’intérieur de ses ailes le supplément de 2 700 litres d’essence nécessaire au vol non-stop. Le train d’atterrissage avait été emprunté à un bombardier Martin MB-1, pour pouvoir supporter cette charge excédentaire.                  (Mai) 

- Le pilote Hofstra a inauguré, avec un Fokker F.III, la liaison régulière de la KLMfokker_f_III Amsterdam-Paris avec escales à Rotterdam et Bruxelles.                 (Juin) 

- Trois lions, bloqués dans un train en Belgique par une grève des cheminots, sont arrivés à Paris par avion postale.                 (Juin) 

- Léon Trotski a déclaré au Congrès des Métallurgistes que l’avion serait l’arme majeure du futur.              (Juin) 

- En réponse à un appel d’offres visant à trouver un avion susceptible de réussir un tour du monde, la firme Douglas a proposé une version modifiée de son biplan douglas_dt_2amphibie DT-2.                  (Juillet)

- Le président du conseil exécutif de l’état libre d’Irlande, William Cosgrave, a utilisé un avion pour mener sa campagne électorale.                  (Août)

- Sur un planeur Bardin, le lieutenant Thoret s’est assuré le record du monde de distance avec 8 100 m.                (Août)

- Le chef pilote Maurice Noguès, de la compagnie Franco-Roumaine, a ouvert au trafic passager de maurice_noguesnuit l’étape Strasbourg-Paris, avec un trimoteur Caudron C.61.                   (Septembre)

- Les habitants de Nouméa ont eu la surprise de découvrir un hydravion Vought VE-7H au-dessus de leur ville. Il était basé sur le croiseur Milwaukee qui faisait une tournée de propagande dans les mers du Sud.                 (Septembre)

- Les villageois voisins de Novi Sad, l’aérodrome de Belgrade, escale des vols de la Franco-Roumaine, se plaignent de l’absence de pluie depuis l’arrivée des avions.                 (Octobre) 

adrienne_bolland- Spécialiste des loopings, Adrienne Bolland, en a exécuté 98 en 58 minutes devant un jury admiratif. Mais cette performance n’a pas satisfait la jeune femme qui comptait bien l’améliorer encore. Depuis son exploit dans les Andes, Adrienne Bolland a participé à de nombreux meetings. Elle a d’ailleurs quitté la maison Caudron, où elle occupait le poste de pilote d’essai, pour aller travailler pour la Société de propagande aéronautique. Elle se consacrait au renom de l’aviation française. Avec le Caudron 127 dont elle avait fait l’acquisition, elle menait la vie errante des artistes du ciel. Elle allait de ville en ville pour effectuer des vols de démonstration et des baptêmes de l’air. Sa hardiesse n’avait d’égale que son franc-parler et son mauvais caractère.                  (Octobre) 

-   Des pêcheurs ont retrouvé l’avion vide de Lawrence Sperry, près de Hastings. L’aviateur américain était disparu au cours d’un vol de Londres à Amsterdam, où il allait faire une campagne électorale, avec son appareil, pour le parti libéral.                  (Décembre) 

- 85 morts et 126 blessés c’est le lourd tribut que les pilotes cascadeurs américains ont payé cette année à l’aviation. Car, pour attirer les foules, c’était à qui imaginerait le numéro le plus lawrence_sperry_pdangereux : looping en partant près du sol, alors que le souffle de l’hélice projetait des graviers, équilibre sur une échelle fixée sur une des ailes d’un avion qui exécutait un looping, échange des pilotes entre deux avions volant côté à côté, les ailes imbriquées, sans parler des cascades que l’industrie cinématographique commandait de plus en plus à ses pilotes intrépides. Devant une telle hécatombe, une opposition grandissante se manifestait : nombreux étaient les pilotes et les constructeurs qui pensaient que  ces obstacles causaient du tort à l’aviation. Ils  demandaient la mise en place de règlements restrictifs pour la sécurité de tous.                 (Décembre)