Le 17 novembre 1962, le président John F. Kennedy a inauguré l'aéroportjonh_kennedy_1962  international de Washington-Dulles,  le principal aéroport de Washington, DC (États-Unis). Il est situé à Dulles en Virginie, à 40 km à l'ouest du centre de Washington. C'est le vingt-et-unième aéroport nord-américain, avec plus de 23 millions de passagers qui y ont transité en 2008 et le dixième aéroport américain en termes de nombre de passagers pour les vols internationaux. Il est nommé d'après John Foster Dulles, ancien secrétaire d'État des États-Unis sous la présidence de Dwight D. Eisenhower. L'aéroport international de Washington-Dulles est une plate-forme de correspondance importante pour United Airlines et sa filiale United Express.

washington_dulles_intl_airportAprès la Seconde Guerre mondiale, il y avait une demande croissante d'un deuxième aéroport dans la région de Washington. Le président de l'époque Dwight D. Eisenhower  a décidé en 1958 sa construction. La firme d'ingénierie civile Ammann & Whitney de New York fut mandatée pour construire cet aéroport. L'architecture du Main Terminal fut l'œuvre de l'architecte Eero Saarinen. On opta pour une salle d'attente mobile pour transporter les passagers du terminal jusqu'aux avions comme ce fut le cas avec l'aéroport international Montréal-Mirabel au Canada. La construction de l'aéroport dura de 1958 à 1962. Le nouvel aéroport, avec son terminal, ses infrastructures aéroportuaires, sa tour de contrôle et ses trois pistes équipées de système d'atterrissage aux instruments modernes, représentait dans ces années là un symbole de l'Amérique nouvelle, ainsi que le progrès au niveau de l'aviation. C’était une importante porte d'entrée sur la capitale nationale. Le premier vol officiel fut effectué par un Lockheed L-188 Electra d’Eastern Air Lines provenant de l'aéroport international de Newark au New Jersey. À cette époque, il était un des plus modernes aéroports mondiaux. En 1962, American Airlines, Braniff, Delta Air Lines, Eastern Air Lines, Trans World Airlines et Northwest Orient Airlines desservaient l'aéroport. En 1966, il accueillait plus d'un million de passagers. Le 24 mai 1976, deux Concordes, un d'Air France arrivant de Paris et l'autre de British Airways arrivant de Londres, ont atterri en parallèle à Washington-Dulles. Connu avant sous le nom Dulles International Airport, on le renomma en 1984, comme Washington Dulles International Airport.

 

Source : Wikipédia 

 

 

REGARDONS D’AUTRES ÉVÈNEMENTS DE 1962, dans le Monde en général et dans l’Aviation en particulier.

 

DANS LE MONDE:

 

- La commission politique de l’ONU s’est prononcée en faveur de l’arrêt de tous les essais nucléaires à compter du 1er janvier 1966.

-  La XVIe session de l’ONU a inscrit la question de l’Angola à l’ordre du jour. Les représentants des États africains condamnent unanimement les agissements du Portugal. Le chef des nationalistes angolais Roberto Holden forme à Léopoldville un gouvernement provisoire de la république d’Angola.

- La Tanzanie est frappée par une étrange épidémie de fou rire qui a duré 6 mois.

- Fondation du FRELIMO, Front de libération du Mozambique, par Eduardo Mondlane.

- Modibo Keïta a retiré le Mali de la zone franc et a créé le franc malien et un Institut d’émission.

- Indépendances du Rwanda et du Burundi octroyées par l'Empire colonial belge.

- Les accords d’Évian ont été approuvés par plus de 90% des votants à l’issue du référendum organisé en métropole. Début du rapatriement des européens d’Algérie. Un crédit de 200 millions de francs a été ouvert pour l’accueil des français d’Algérie. Exode en masse des français d'Algérie vers la France. Proclamation de l'indépendance de l'Algérie.

- Début de la guerre de libération en Guinée portugaise.

- Arrestation de Nelson Mandela par le gouvernement sud-africain. Condamnation par l’ONU de 1962_1la politique de l’apartheid. Nelson Mandela, un des chefs de l’African National Congress, est condamné à cinq ans de prison pour incitation à la révolte.

- L'Ouganda a pris son indépendance de l'Empire britannique au sein du Commonwealth.

- Au Sénégal, le Premier ministre Mamadou Dia, accusé par Léopold Sédar Senghor de préparer un coup d’État, a été condamné à la détention à perpétuité. Il serait libéré en 1974.

- La Libye a adhéré à l’OPEP.

- À la suite de violentes fusillades, les troupes fidèles à Ben Bella ont occupé Oran. Ben Bella arrive en Oranie pour former le “groupe de Tlemcen” opposé au gouvernement provisoire de la république algérienne. Ahmed Ben Bella est accueilli triomphalement à Alger où il s’établit avec le bureau politique du FLN. Le président de l'Assemblée nationale algérienne, Ferhat Abbas, proclame la république démocratique et populaire d'Algérie. A la suite de sa victoire sur le GPRA, Ahmed Ben Bella est élu Premier ministre. L’Algérie est admise à l’ONU en présence de Ben Bella.

- En Uruguay, face à la corruption et au cynisme de la classe politique, s’organise le mouvement de libération nationale des Tupamaros (du nom du chef inca Túpac Amaru II), fondé par Raúl Sendic.

- Fondation du Front sandiniste de libération nationale au Nicaragua qui mène des actions insurrectionnelles.

- La Jamaïque a quitté la Fédération des Antilles britanniques et se proclame indépendante. Indépendance aussi de Trinité-et-Tobago.

- Au Brésil, le président João Goulart initie un plébiscite pour un retour à un régime présidentiel.

- Au Mexique, amendement constitutionnel controversé donnant au gouvernement le pouvoir d’obliger les employeurs à partager les bénéfices avec les travailleurs.

- Crise des missiles à Cuba. Embargo des États-Unis contre Cuba. Exclusion de Cuba de l'OEA. Les responsables de la tentative d’invasion de la baie des Cochons sont condamnés à 30 ans d’emprisonnement et 62 millions de dollars d’amende. Renforcement de l'aide militaire et technique soviétique à Cuba à l’occasion de la visite de Che Guevara à Moscou. Moscou met en garde Washington contre toute attaque contre Cuba. Les États-Unis mettent en garde Moscou contre l'installation d'armes offensives à Cuba. John F. Kennedy révèle l’existence de bases de fusées soviétiques à Cuba, susceptibles d’atteindre le territoire américain. Il ordonne la mise en quarantaine de Cuba afin de prévenir toute nouvelle entrée d’armes et prépare un débarquement. Il menace l’URSS d’une riposte immédiate des États-Unis si les missiles venaient à être lancés. Le Conseil de sécurité des Nations unies est saisi. Les bateaux soviétiques en route pour Cuba font demi-tour. A l’issue de négociation secrète, Khrouchtchev a accepté de démanteler, sous le contrôle de l’ONU, les installations de fusées soviétiques et s’est engagé à cesser toutes nouvelles livraisons d’armes à Cuba. Nikita Khrouchtchev annonce le démantèlement des armes offensives installées à Cuba moyennant l’engagement de Washington de ne pas chercher à envahir Cuba et de retirer ses fusées de Turquie dans les six mois. Un accord est signé pour que l’armée américaine puisse surveiller l’évacuation de Cuba des bases soviétiques. Fidel Castro accepte le retrait des bombardiers soviétiques et Kennedy annonce la fin de la quarantaine à Cuba. Kennedy lève le blocus mis en place autour de l’île et maintient des inspections aériennes.

-  Le gouvernement américain reconnaît qu’il intervient militairement au Vietnam. Deux avions de chasse nord-vietnamiens bombardent le palais présidentiel à Saigon. Pas de victimes.

- Marilyn Monroe a chanté pour le président Kennedy, lors de la soirée de gala organisée par le parti démocrate au Madison Square Garden. L'actrice a entonné un mémorable “Happy Birthday, Mister President”. Marilyn Monroe meurt de manière tragique et suspecte, trois jours avant son mariage avec Joe DiMaggio.

-  Kennedyprononce le discours «We choose to go to the moon».

- Kennedy impose par la force l’admission de James Meredith, premier étudiant noir à l’université d’Ole Miss (Mississippi).

- Aux Etats-Unis, arrêt de la Cour suprême interdisant les prières dans les écoles publiques.

- L’Indonésie a adhéré à l’OPEP.

- Les forces du Pathet Lao se sont emparés de Nam Tha dans le Nord du Laos et franchissent la ligne de cessez-le-feu fixée en mai 1961. Face à la progression des forces communistes au Laos, les États-Unis envoient des renforts dans le golfe de Siam. Gouvernement de coalition de Souvanna Phouma (neutraliste) au Laos. Après 14 mois de négociations, la conférence internationale de Genève reconnaît l’indépendance, la neutralité et l’intégrité du royaume du Laos.

- Élections législatives au Cambodge; le Sangkum Reastr Niyum de Norodom Sihanouk rafle la totalité des sièges.

-  Restitution officielle par la France à l’Union indienne des anciennes possessions de Pondichéry, Chandernagor, Yanaon, Karikal et Mahé.

- Nouvelle Constitution au Népal qui entérine le changement politique. Les partis politiques sont interdits et le système consensuel des panchayat est mis en place. Le roi Mahendra procède à une réforme agraire et supprime les bases légales de la discrimination entre castes.

- Émeutes à Hong Kong contre la présence britannique.

- Fin du Grand Bond en avant en Chine.

- Exécution en Israël du criminel nazi Adolf Eichmann.

-  Un tremblement de terre de magnitude 7 a fait 12 225 victimes à Qavzin dans le nord-ouest de l'Iran.

- Un groupe de militaires a tenté de renverser la monarchie au Yémen du Nord. Ils proclament la République, mais le souverain Muhammad al-Badr parvient à s’enfuir et à organiser la résistance. Nasser décide d’envoyer un contingent militaire contre la guérilla monarchiste, qui atteint rapidement 50 000 hommes. Les États-Unis reconnaissent la République yéménite et lui accordent une aide économique.

- Faysal, Premier ministre saoudien, a décidé de rompre les relations diplomatiques avec l’Égypte qui a multiplié les raids aériens sur le sol saoudien. Il lance un programme de réformes économiques. Abolition de l'esclavage en Arabie saoudite. 10 000 esclaves sont libérés sur un total estimé de 20 à 30 000.

- Les États-Unis livrent pour la première fois des armes à Israël.

- Au Portugal, complot de Beja, visant à renverser le régime.

- L’Espagne pose sa candidature à la CEE.

- Construction du premier tronçon de l’oléoduc destiné à acheminer le pétrole soviétique vers les pays du COMECON.

- Début de la “Crise Académica au Portugal”. Révolte des étudiants, protestant contre la 1962_2restriction des libertés. La répression est telle que le recteur Marcelo Caetano prend leur défense et démissionne. Les troubles persistent malgré la répression.

- Grève dans les Asturies qui se sont étendues à toute l'Espagne.

- Mariage de Juan Carlos d’Espagne et de Sophie de Grèce.

- Visite officielle de Konrad Adenauer en France. Le communiqué final annonce la prochaine réconciliation franco-allemande. Première visite du général Charles de Gaulle à Bonn qui scelle cette réconciliation. Conclusion d’un accord de principe entre la France et la RFA sur la coopération politique, militaire, économique et culturelle.

- Jonction des équipes de forage françaises et italiennes du Tunnel du Mont Blanc.

- Reprise des négociations d'entrée du Royaume-Uni dans la CEE.

- Le pape Jean XXIII a ouvert le concile Vatican II à Saint-Pierre de Rome. 2778 ecclésiastiques participent aux débats parfois vifs entre une majorité ouverte à la réflexion et une minorité crispée représentée par la Curie et les traditionalistes.

- Perquisition au siège du magazine allemand Der Spiegel et arrestation de ses principaux dirigeants, déclenchant l’affaire dite du Spiegel.

- Le Parlement italien a nommé une commission d’enquête sur la mafia.

- Nationalisation des industries électriques en Italie.

- L’Assemblée de l’Union européenne occidentale s’est prononcée en faveur d’une force nucléaire de l’OTAN.

- L’Union soviétique a accepté l’installation sur son territoire de stations automatiques destinées au contrôle des essais nucléaires.

- Mise en place d’un enseignement de masse en Italie. L’école devient obligatoire jusqu’à 14 ans.

- Dans la nuit, le sculpteur Christo a élevé un mur de 240 barils dans la rue de Visconti à Paris, en réponse au mur de Berlin édifié un an plus tôt.

- Exposition Pop Art à New York avec Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jasper Johns

- Invention de la minijupe par Mary Quant.

- Le prix Nobel de littérature a été attribué à l'américain John Steinbeck.

- Naissances : Tom Cruise, acteur américain ; Marc Lavoine, chanteur français ; Taslima Nasreen, femme de lettres bangladaise ; Stefano Gabbana, couturier italien;  Jodie Foster, actrice, réalisatrice et productrice américaine ;  Jean-Marc Ferreri, footballeur français.

- Décès : Pierre Benoit, écrivain français ;  Mouloud Feraoun (assassiné par l'OAS), écrivain algérien d'expression française ;  Yves Klein, peintre français ; William Faulkner, écrivain américain ;  Hermann Hesse, écrivain suisse ;  René Coty, ancien président de la république française.

 

 

DANS L’AVIATION :

 

- Une Caravelle de la Sabena effectuant le trajet Téhéran-Bruxelles a dérivé de sa route. Elle a été obligée par des chasseurs MiG à atterrir à Erevan, en Arménie.                 (Janvier)

 

- Arrivée à Madrid d’un Boeing B-52H piloté par le major Clyde Eveley. Il avait franchiboeing_b_52h sans ravitaillement en vol les 20 168,78 km qui séparent Okinawa de l’Espagne.              (Janvier)

 

- L’Aéronavale a reçu son second Étendard IV-M. L’avion de Marcel Dassault a été commandé à 90 unités, dont 21 du type P, pour la reconnaissance et le etendard_iv_mravitaillement en vol.               (Janvier)

 

- Au terme d’une âpre discussion entre dirigeants de Sud-Aviation et de BAC, le projet de l’aile française ogivale est retenu pour le projet Concorde, de préférence à l’aile anglaise delta.               (Janvier)

 

- Libération discrète du pilote de l’US Air Force Francis Gary Powers échangé contre francis_gary_powersun agent soviétique arrêté aux Etats-Unis, le colonel Rudolf Abel.               (Février)

 

reims_aviation- La société des Avions Max Holste a changé de raison sociale et a pris le nom de Reims-Aviation. Paul Mazer est resté président. Pierre Clostermann était le directeur adjoint et commercial.              (Février)

 

- Création du COTAM, le commandement du transport aérien militaire.                (Février)

 

- À 7 000 mètres d’altitude, le pilote de l’US Air Force E. J. Murray frederick_handley_pagea quitté son Convair B-58 avec une capsule individuelle éjectable et a touché le sol après une descente de huit minutes.                (Février)

 

- Décès à l’âge de soixante-seize ans de Frederick Handley Page.               (Avril)

 

-  «Top secret» : la consigne du Pentagone était formelle. Le secret le plus absolu a couvert le premier vol de l’étonnant avion de reconnaissance stratégique américain, le Lockheed A-12. À tel point que c’est de nuit que l’appareil a été transporté par la route jusqu’à un terrain d’aviation quasiment désaffecté à Indian Springs, dans le Nevada. Là, Louis Schalk a pris les commandes de cet appareil lockheed_a_12trisonique, construit presque entièrement en alliage de titanium Beta B-120. L’A-12 ou Blackbird était destiné à être un remplaçant invulnérable de l’avion espion U-2.               (Avril)

 

- En Grande-Bretagne, premier vol de 800 mètres d’un appareil mu par la force musculaire, le Puffin de John Wimpenny.               (Mai)

 

s_64_skycrane- Avec son gros nez, son mince fuselage et ses trois longues pattes, la nouvelle invention qui venait de sortir des ateliers de Sikorsky ressemblait à un crabe. S’agissait du S-64 Skycrane, une énorme grue volante capable de soulever des charges diverses pouvant aller jusqu’à neuf tonnes. Le S-64 est doté de deux puissantes turbines Pratt & Whitney et d’un rotor à six palles d’un diamètre de près de vingt-deux mètres. Conçu pour des missions militaires ou civiles, cet hélicoptère est destiné à transporter des charges bien trop encombrantes pour des appareils à fuselage conventionnel, des blindés par exemple. Une nacelle à personnes peut même être accrochée sous son ventre afin de transporter jusqu’à 90 soldats en armes, un  QG volant ou une antenne médicale.              (Mai)

 

- Posément, Eddie Webber, un jeune soldat américain de dix-huit ans, s’est installé aux commandes d’un C-47 garé sur le parking d’Okinawa et, son manuel de pilotage ouvert sur les genoux, a entrepris de décoller. Refusé par l’US Air Force comme pilote, il a décidé de réaliser son rêve et de piloter un avion. Sur le terrain, c’est l’effarement. Tandis que plusieurs appareils décollent pour le rattraper, la tour de contrôle entre en contact radio avec lui pour le convaincre à revenir.  Mais, s’il a réussi à décoller, atterrir le terrifie. Encouragé par contact radio. Il parviendra à se poser sans casse à la cinquième tentative. En état de choc, il a été transporté à l’hôpital. Il risque la cour martiale.               (Mai)

 

-  Création d’un commandement aérien stratégique, chargé de la mise en œuvre des mirage_iii_cMirage IV de la force de frappe nucléaire.              (Juin)

 

- Sur Mirage III-C, Jacqueline Auriol a amélioré de 597 km/h le record du monde de vitesse de Jacqueline Cochran, en volant à 1 850 km/h.              (Juin)

 

jacqueline_cochran- Arrivée à Hanovre, en provenance de Nouvelle-Orléans, du jet Lockheed Star Scarlett O’hara de Jacqueline Cochran. C’était la première femme à traverser l’Atlantique comme pilote d’un avion à réaction.              (Juin)

 

- Deux fleurons du secteur du transport britannique, la compagnie aérienne BOAC et la Cunard Stean Ship, spécialiste des croisières de luxe, se sont associés. Elles ont créé la BOAC-Cunard Ltd, une société qui proposera des vols vers la côte est des Etats-Unis, l’Amérique Latine et les Caraïbes. Venus de l’Europe par avion, les touristes pourraient alors embarquer sur les paquebots de la Cunard pour faire des croisières dans la région. La nouvelle société disposait d’un capital de 390 millions de francs, dont 70% boac_cunard_ltdétaient fournis par la BOAC et le reste par Cunard.              (Juin)

 

- L’accident du Boeing 707 immatriculé FBHST, château de Chantilly, n’a laissé aucun survivant. L’appareil, qui assurait la ligne Paris-Santiago du Chili, s’est écrasé sur une colline à 28 km de son escale de Pointe-à-Pitre. On ignore les causes du drame, mais les conditions météorologiques étaient très mauvaises. Outre les dix membres de l’équipage, le Boeing transportait 103 passagers. Une commission d’enquête officielle et une mission d’investigation, composée de cadres du personnel navigant, ont quitté Paris pour tenter de reconstituer sur place les circonstances de l’accident.               (Juin)

 

- Le hongrois Joseph Toth a remporté le championnat international de voltige gil_delamareaérienne qui s’est déroulé en Hongrie.               (Août)

 

- La Japan Air Lines a inauguré son service baptisé Route de la Soie entre le Japon et l’Europe, via l’Asie du Sud-est et le Moyen-Orient avec un Convair 880.               (Octobre)

 

- Le journaliste Gil Delamare a traversé la Manche, de Calais à Douvres, à l’aide d’un parachute ascensionnel en 1 heure 35 minutes.                (Octobre)    

 

-  Sud-Aviation et BAC ont présenté aux gouvernements français et britannique un document commun sur le programme de l’avion supersonique Concorde.               (Octobre) 

 

- Il avait déjà quatre ans et se portait à merveille. En octobre 1958, le B-707 avait effectué sous les couleurs de Pan Am sa première liaison transatlantique, un vol de New York à Londres. À l’occasion de cet anniversaire, la société de Seattle a révélé une série de statistiques qui feront rêver les concurrents du 707. Ainsi, la firme a annoncé que, depuis son lancement, le 707 était utilisé par 26 compagnies. Ils avaient parcouru 1,2 milliard de km, transportant 30 millions de passagers. Les trois cents 707 en service desservaient 175 villes dans 83 pays.               (Octobre)

 

- Voyager en avion n’était plus un luxe. Air Inter a mis en service des cartes d’abonnement : ainsi, grâce à ce nouveau système, les titulaires iraient bénéficier d’une réduction de 30% sur le tarif normal d’un aller simple en classe touriste. Une formule alléchante pour des voyageurs réguliers comme les hommes d’affaires. Pour tous les voyages combinant transport par air et transport par fer, un arrangement a été négocié avec la SNCF. Une réduction de 30% sur les billets de train en première classe était accordée aux voyageurs. Ces cartes n’étaient valables que sur une liaison ou un faisceau de liaisons.                (Octobre) 

 

- Sortie du Boeing 727, triréacteur moyen-courrier pour 131 passagers. C’était le premiertupolev_tu_124 appareil à embarquer un groupe auxiliaire de puissance, pour fournir lors des escales l’énergie nécessaire à la climatisation et au démarrage.              (Novembre) 

 

- Le Tupolev Tu-124,  qui a été mis en exploitation sur la ligne Moscou-Oulianovsk, est propulsé par deux réacteurs d’un nouveau type. Les deux moteurs construits par Soloviev sont des turbofans. Ils permettent de réaliser une économie de carburant de l’ordre de 20% et ils sont aussi beaucoup moins bruyants. Le réacteur à double flux est un moteur avec deux étages de compresseurs où tout l’air comprimé passe dans les chambres de combustion. Dans le turbofan, une partie de l’air comprimé est brûlé, le reste se détend en donnant presque les andre_turcattrois quarts de la poussée. Les températures sont moins élevées et le bruit est réduit.               (Novembre)

 

- Le premier système d’atterrissage entièrement automatique semble fonctionner. La Caravelle, équipée du système américain Lear Siegler amélioré, s’est  posée sur la piste d’Orly sans autre intervention des pilotes que la surveillance des paramètres de l’avion. André Turcat, directeur adjoint des essais en vol, a fait une démonstration qui marque le point final d’«un long travail d’expérimentation sur le terrain de Toulouse-Blagnac. Jacques Lepers, polytechnicien du bureau d’études de Toulouse, avait mis au point ce système en perfectionnant le pilote automatique classique américain Lear. Ainsi modifié, le pilote automatique  maintient et contrôle la vitesse de l’avion. Il prend et suit les deux faisceaux ILS (Instrument Landing System). En arrivant au début de la pente finale vers la piste, le pilote sort le train et les volets. L’avion règle automatiquement sa vitesse et son assiette. Arrivé à 50 pieds, en franchissant le seuil de piste, le pilote automatique réduit progressivement les gaz, fait l’arrondi et laisse l’avion se poser sur la ligne centrale de la piste. Il ne reste au pilote qu’à freiner l’avion.                    (Décembre)

 

  

PHOTO SOUVENIR AIR FRANCE / LISBONNE (1962) 

 

reunion_fret_airfrance_1962 

 

Mini-réunion “fret aérien” au bureau du représentant régional au Portugal (les bureaux à l’époque étaient situés Rue Duque de Palmela à Lisbonne). De gauche à droite, MM GRABETTE (représentant sortant),  MENUT (nouveau représentant), Manuel de SOUSA (directeur commercial), LORY (chef administratif), Gabriel de SOUSA (agent fret) et Silvério PIRES (agent d’Air France à Funchal, Madère).