korean_airlinesLe vol KAL 007 était un vol régulier de la compagnie sud-coréenne Korean Airlines, qui a été abattu par un chasseur de l'Union soviétique le 1er septembre 1983 à l'ouest de l'île de Sakhaline. L'avion transportait 269 passagers et membres d'équipage. Il n'y eut aucun survivant.

Le vol était assuré par un Boeing 747-200 reliant la ville de New York à Séoul. Il avait décollé de l'aéroport John-F.-Kennedy le 31 août. Après avoir refait le plein de carburant à Anchorage, il redécolla en direction de Séoul.

Il se dirigea d'abord vers l'ouest puis infléchit sa trajectoire vers le sud en direction de l'aéroport de Séoul, ce qui le faisait passer beaucoup plus à l'ouest que les vols habituels, survolant la presqu'île du Kamtchatka puis la mer d'Okhotsk en direction de l'île de Sakhaline, violant ainsi une portion importante de l'espace aérien soviétique.

Un vol KAL avait déjà violé l'espace soviétique en avril 1978 et un chasseur soviétique avait été amené à tirer sur un avion coréen qui avait survolé la presqu'île de Kola et l'avait forcé à faire un amerrissage en catastrophe sur un lac gelé.

Alors que le vol KAL 007 survolait le territoire soviétique, ceux-ci ont envoyé des chasseurs Su-15 Flagon et MiG-23 Flogger de l'armée de l'air russe pour l'intercepter. À 18 h 26 UTC, l'un des deux Su-15 de la base aérienne de Dolinsk-Sokol a abattu l'avion de ligne avec deux missiles air-air. Aprèssu-15_flagon l'explosion des missiles, l'équipage effectua une descente d'urgence en spirale, en raison de la dépressurisation rapide de la cabine de passagers (au moment de l'attaque, l'avion volait à une altitude de 10 600 mètres environ). L'appareil s'est écrase dans la mer, tuant toutes les personnes à bord.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a conduit deux enquêtes sur l'incident : la première juste après et la seconde en 1991, après que l'administration Eltsine eut remis les boîtes noires. Les deux ont conclu que la violation de l'espace aérien soviétique était accidentelle.

Dans une allocution télévisée retransmise le 5 septembre 1983 depuis le bureau ovale de la Maison Blanche, le président des États-Unis Ronald Reagan a condamné l'attaque. Le jour suivant, l'Union soviétique a admis avoir abattu le vol KAL 007, affirmant que les pilotes ne savaient pas qu'il s'agissait d'un avion civil lorsqu'il viola l'espace aérien soviétique.

L'attaque jeta un nouveau froid sur les relations entre les États-Unis et l'Union soviétique. Le 15 septembre, le président Reagan ordonna à la Federal Aviation Administration (FAA) de révoquer la licence de l'Aeroflot pour les vols depuis et vers les États-Unis. Le service de l'Aeroflot vers les États-Unis ne fut rétabli que le 29 avril 1986.

Les bandes d’enregistrement des conversations entre les militaires soviétiques révélèrent que les Soviétiques pensaient sincèrement que l'avion était un Boeing RC-135 américain de reconnaissance et qu'ils avaient envoyé à l'avion des signaux d'avertissement internationalement reconnus (tirs de semonce mais avec des projectiles classiques invisibles la nuit). Le pilote ayant tiré le missile fatal de son SU-15 est le colonel Osipovitch. Il reste persuadé que sa hiérarchie ne lui aurait pas ordonné d'abattre l'avion s'il n'avait pas été espion.

Des chercheurs indépendants ont publié des livres qui semblent donner substance à certains détails des allégations soviétiques, comme le fait que la route suivie par le KAL 007 «traversait des zones de tests de missiles soviétiques, survolait plusieurs grands radars à commande de phase et passait à proximité des bases sous-marines soviétiques à Petropavlovsk». D'autres ont analysé les parties du plan de vol qui ont été rendues publiques et ont conclu que l'avion a dû effectuer des manœuvres délibérées, ce qui discréditait la théorie selon laquelle l'avion serait resté sur pilote automatique.

 

Source : Wikipédia

 

REGARDONS D’AUTRES ÉVÈNEMENTS DE 1983, dans le Monde en général et dans l’Aviation en particulier.

 

DANS LE MONDE:

 

- Décret d'expulsion des immigrés clandestins au Nigeria. Un million d’immigrés sont expulsés.

- La France déclenche l'“Opération Manta. Les troupes françaises interviennent au Tchad, en 1983_1proie à la guerre civile. Les partisans hostiles au gouvernement d’Hissène Habré sont soutenus par la Libye.

- Fondation de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC).

-  Une nouvelle constitution accorde certains droits aux métis et aux Indiens en Afrique du Sud.

- Les pays africains commercent très peu entre eux et restent profondément dépendants des pays capitalistes occidentaux, en particulier l’Europe occidentale.

- Création du groupe de Contadora : le Mexique, le Venezuela, la Colombie et Panamá décident d’entreprendre un effort de médiation destiné à ramener la paix dans l’isthme centraméricain. Ils reçoivent un large appui international (excepté des États-Unis) et sont rejoints à partir de 1985 par l’Argentine, le Pérou, le Brésil et l’Uruguay.

- Voyage-surprise du Premier ministre du Royaume-Uni Margaret Thatcher dans l'archipel des Malouines, qui vient d'être repris aux Argentins.

- Signature à Carthagène, Colombie, de la Convention pour la Protection et le Développement de l'Environnement marin de la région de la Grande Caraïbe, dite Convention de Carthagène, seul traité environnemental régional obligatoire.

- Ronald Reagan fait voter au Congrès des États-Unis une assistance militaire accrue au Salvador et incite les Salvadoriens à avancer la date des présidentielles.

- Manifestations et concerts de casseroles contre le pouvoir organisés au Chili. Augusto Pinochet nomme un civil conservateur, Sergio Onofre Jarpa, au ministère de l’Intérieur avec mission d’établir un dialogue avec l’opposition. Une manifestation unitaire de toute l’opposition rassemble plus d’un demi-million de personnes à Santiago du Chili.

- Le régime socialiste du Nicaragua est en proie à des incursions de guérilleros, les “Contras”, venus du Honduras.

- Débarquement américain à la Grenade, en proie à des troubles politiques graves. L’intervention est condamnée par l’Assemblée générale des Nations unies.

- En Argentine, début de la présidence civile de Raul Alfonsin après la dictature de Videla, élu président avec la majorité des suffrages. Il restaure la démocratie. Il adopte une attitude raisonnable face aux militaires, choisissant de dire la vérité sur la “sale guerre” et de rendre justice, sans esprit de vengeance et sans attaquer l’institution militaire. Il souhaite que soient jugés sévèrement les anciens dirigeants des trois juntes mais que l’on fasse preuve d’indulgence vis-à-vis des exécutants. Il crée une Commission nationale sur la disparition des personnes et en confie la direction à l’écrivain Ernesto Sabato.

- Le jour de naissance de Martin Luther King devient férié aux États-Unis.

- Devant un auditoire de fondamentalistes protestants, Ronald Reagan dénonce l’Union soviétique comme “l’empire du mal”.

- Grève des mineurs du cuivre de la compagnie Phelps Dodge (Arizona) suite à une diminution des salaires, des primes et des mesures de sécurité.

- Au Liban, deux attentats à la voiture piégée frappent des casernes françaises (56 morts) et américaines (239 morts). Attaque contre l'ambassade américaine à Beyrouth revendiquée par le Jihad islamique. Bilan : 63 morts et 120 blessés.

- Première exécution par injection intraveineuse aux États-Unis.

- Guerre civile du Sri Lanka menée par des mouvements séparatistes Tamouls (Eelam Tamoul, Tigres).

- Aux Philippines, le chef de l'opposition Benigno Aquino est assassiné à l’aéroport de1983_2 Manille à son retour d'exil.

- La restauration du temple bouddhique de Borobudur (Java), commencée en 1966, est achevée.

-  Yasser Arafat est expulsé de Damas.

- Démission de Menahem Begin, premier ministre israélien. Yitzhak Shamir devient Premier ministre d'Israël.

-  Un tremblement de terre de magnitude 6.8 fait 1 330 victimes en Turquie.

- Dissolution de l'Assemblée de la République au Portugal. Le PS remporte les législatives anticipées (36,12% et 107 sièges sur 250). Mário Soares, Premier ministre socialiste, forme un gouvernement portugais de “grande coalition” avec les conservateurs.

- L’état de guerre est annulé en Pologne après un voyage du pape couronné de succès. Des manifestations et arrestations se multiplient. “Solidarité” devient un mouvement d’opposition clandestin, soutenu par l’Église catholique. Lech Wałęsa obtient le prix Nobel de la Paix, mais il ne peut se rendre à la cérémonie.

- Proclamation de la république turque de Chypre du Nord. Elle n’est reconnue que par la Turquie.

- Attentat de l’IRA provisoire à Harrods (Londres).

- Mise en place en Italie, en Grande-Bretagne et en RFA de 48 Pershing II et de 64 missiles de croisière américains pour rééquilibrer les forces en Europe.

- Loi de restructuration de l’économie en Espagne (Miguel Boyer, ministre de l’économie) : rigueur et austérité (dévaluation, suppression d’emploi dans les chantiers navals, la sidérurgie, le textile, création de zones d’urgente réindustrialisation).

- Reprise de la croissance au Royaume-Uni. Recul spectaculaire de l’inflation. En 1983-1987, la hausse annuelle des prix est de 4,7%, celle des salaires de 8,5%. Augmentation des dépenses militaires qui culminent en 1983-1984 avec 5,4% du PIB. Margaret Thatcher fulmine contre la politique agricole de la CEE qui absorbe 70 % du budget communautaire et s’avère incapable de maîtriser d’énormes surplus.

- Naissances : Alvaro Arbeloa, footballeur espagnol ; Dimitri Szarzewski, rugbyman français (XV de France et du Stade Français) ; Rafael van der Vaart, footballeur néerlandais ; Bacary Sagna, footballeur français ; Lisandro Lopez, footballeur argentin ; Franck Ribéry, footballeur français ; Daniel Alves, footballeur brésilien ; Kim Clijsters, joueuse de tennis belge ; Amy Winehouse, chanteuse britannique de jazz et de soul.

- Décès : Nikolaï Podgornyï, homme politique soviétique ; Louis de Funès, acteur français ; Tennessee Williams, écrivain américain ;  Georges Rémi dit Hergé, dessinateur, “père” de Tintin ; Jerzy Andrzejewski, écrivain polonais ;  George Balanchine, danseur et chorégraphe russe ; Luis Buñuel, réalisateur espagnol ; Tino Rossi, chanteur français ; Joan Miró, peintre et céramiste espagnol.

 

DANS L’AVIATION :

 

- Le Saab-Fairchild 340 a effectué son vol initial. Développé par les firmes suédoise et américaine, c’est la première collaboration des industries aéronautiques européenne et américaine.               (Janvier)

 

- Japan Air Lines envisage d’utiliser des robots pour laver l’extérieur de ses avions. Deux robots laveraient un B-747 en 45 min, contre 4 heures avec employés.               (Janvier)

 

- Air France a mis en ligne les deux premiers B-737-200, l’un sur Barcelone, l’autre sur Vienne.               (Janvier)

 

- Alpha 3, le système de réservations d’Air France, gérait 42 000 numéros de vol sur 580 compagnies.               (Février)

 

- Boeing a annoncé l’arrêt de la production du B-727, après l’assemblage du 1832ème appareil  de ce type.               (Février)

 

- Le Dassault Mirage 2000N, version d’attaque nucléaire tout temps du Mirage 2000, a fait son vol initial.              (Février)

 

- Un pilote italien a du s’éjecter de son Starfighter. Il était le 5000ème sauvé par un “siège Martin-Baker .                (Février)

 

tu_144- Le supersonique Tu-144 a été définitivement retiré du service régulier.              (Février)

 

- Aeroflot a inauguré un service première classe sur des lignes intérieures desservies en Iliouchine Il-86. Les clients ne feraient plus la queue et avaientiliouchine_il-86 droit à un repas chaud à bord.               (Février)

 

- Un B-767 a établi un record de distance pour biréacteur commercial. En provenance de Lisbonne, il a couvert 8850 km sans escale jusqu’à Seattle.              (Avril)

 

- Un punch de deux tonnes et demie. C’est le coup porté par une mouette adulte de 20 kg sur un  avion volant à 240 km/h. À 480 km/h, le choc passera à neuf tonnes. On comprend alors que le corps d’un oiseau, aussi léger et petit soit-il, puisse trouer un fuselage métallique, détériorer un moteur ou bien faire éclater un pare-brise. Le risque est loin d’être négligeable et l’OACI estime à environ 10 000 le taux mondial annuel d’impact d’oiseaux, dont 80% dans les enceintes des aéroports. Cette prédilection des oiseaux pour les aéroports a plusieurs explications : ce sont des vastes étendues planes, sans présence humaine, souvent à proximité de décharges et dont les pistes cimentées réchauffent les oiseaux en hiver. Pour les en écarter, l’European Bird Strike Committee, opérationnel depuis 1966, préconise l’effarouchement ou la dissuasion.               (Avril)

 

- Devant 8000 Clermontois, Pierre Plisson a posé un Concorde sur la piste d’Aulnat. Il y a fait une escale durant un vol spécial Paris-Casablanca et retour, effectué au profit d’Aviation sans frontières et de Médecins sans frontières.              (Mai)

 

- Un Lear Jet 55LR a établi un record de vitesse sur la route Los Angeles-Paris : 12 h 37 min 40 s, avec escale de ravitaillement de 19 min.               (Mai)

 

emb-120_brasilia- Le prototype de l’avion de transport régional EMB-120 Brasilia (30 passagers), du constructeur Embraer, a effectué son premier vol.              (Juin)

 

- Le premier Aérospatial Epsilon de série, biplace d’entraînement pour l’armée de l’air, a démarréaerospatial_epsilon ses essais en vol à Ossun-Lourdes.               (Juin)

 

- Par un accord avec la chaîne de télévision CBS, American Airlines offrait à ses passagers la retransmission d’un programme de 30 min, où étaient annoncées les nouvelles du jour.               (Juillet)

 

dick_smith- L’Australien Dick Smith a achevé le premier vol solo en hélicoptère autour du monde. À bord d’un Bell Jet Ranger III, il a couvert 56 742 km.              (Juillet)

 

- Un avion cargo d’Air France a décollé de Bordeaux pour New York avec 5 tonnes de plumes d’oie et de canard des Landes, destinées au remplissage d’édredons aux Etats-Unis. De ce même aéroport, depuis janvier, la compagnie a acheminé 77 tonnes d’espadrilles vers le Japon.                (Août)

 

- Propriété d’Air France, Air Charter Internationalair_charter_international possédait en propre une flotte de quatre B-727 200, cinq Caravelles 10-B3, appartenant à la compagnie Europe Aéro Service, ainsi que trois B-737 de la compagnie Euralair. ACI affrétait également des avions d’Air France, Air Inter et Touraine Air Transport. Si la compagnie charter n’avait pas de personnel navigant, les équipages techniques et commerciaux d’Air France assuraient ses vols sur B-727 tandis que l’EAS et Euralair mettaient à disposition leur propre personnel navigant. ACI connaissait chaque année un fort développement de son trafic, atteignant 963 000 passagers en 1983. Son activité était tournée en particulier vers les pays méditerranéens mais, cette année, elle a ouvert une ligne sur l’Atlantique Nord. En tout, ACI caacdesservait 110 escales.               (Août)

 

- La compagnie CAAC a interdit de fumer à bord de ses vols assurant les lignes intérieures en Chine.               (Août)

 

- Il y avait 200 ans, les frères Montgolfier se sont élevés dans le cielfreres_montgolfier de Versailles. Le bicentenaire a été largement célébré en 1983.               (Septembre)

 

- Le B-727 d’Air France survolait la France, le commandant de bord René Levacher, son équipage et dix passagers sont sauvés. Cinq jours plus tôt, le vol AF781 quittait Vienne pour Paris. Quatre terroristes ont pris très vite possession de l’appareil. À court de carburant, le B-727 a du se poser à Genève. En échange des pleins, la police genevoise a obtenu la libération de 37 passagers. Après Athènes, le B-727 s’est posé à Catane, en Sicile : les terroristes lancent un ultimatum. Si on ne fait pas de plein de kérosène, un passager sera tué. Après des heures de négociations, 60 personnes sont libérés. Il ne reste plus que dix passagers et huit membres d’équipage dans l’avion qui décolle pour Damas, où il est ravitaillé, puis vers Téhéran. Après trois jours, les pirates de l’air acceptent enfin de se rendre, non sans avoir obtenu asile politique des autorités iraniennes.               (Septembre)

 

- Air France a fêté son cinquantième anniversaire. À cette occasion, la compagnie a annoncé que le cinéma, la musique et toutes les boissons, champagne compris, seraient offerts gracieusement sur les vols long-courriers en classe économique.                 (Octobre)

 

- Les compagnies Pan Am et American arlines ont négocié l’échange de quinze DC-10 contre huit B-747. Cet échange serait le premier du genre dans l’histoire de l’aviation commerciale. Il leur permettrait de disposer d’une flotte mieux adaptée à leurs réseaux, à moindre frais.               (Octobre)

 

PA-46-310P_Malibu- La Piper Aircraft Corporation a présenté le monomoteur PA 46-310P Malibu. Muni d’un moteur turbocompressé Continental de 310 ch., il peut accueillir, dans sa cabine pressurisée, six passagers. L’avion devenait le concurrent direct du Cessna Centurion, seul monomoteur pressurisé disponible sur le marché. Mais le Malibu était plus performant dans tous les domaines : sa charge utile était de 722 kg (26 kg de plus que le Cessna), sa vitesse de croisière de 385 kg était plus élevée (de 30 km/h) et sa vitesse ascensionnelle était supérieure de 1 m/s. Le Malibu possédait en plus un rayon d’action deux fois plus important que son concurrent.               (Novembre)

 

- Après vingt ans de bons et loyaux services, les DC-9 d’Alitalia vont être réformés. Pouralitalia remplacer ces appareils qui furent des piliers de sa flotte, la compagnie italienne a voulu des McDonnell Douglas MD-82. Trente exemplaires ont été commandés en 1982. Elle a reçu les deux premiers en 1983. L’achat de cet avion de 150 places traduit la volonté d’expansion d’Alitalia, qu’un démarrage tardive (à la fin de la Seconde Guerre Mondiale) n’a donc pas pénalisé. Ses 13 millions de passagers annuels la faisaient figurer parmi les plus grandes compagnies.               (Décembre)

 

- L’affaire des avions renifleurs, un appareil révolutionnaire permettant la détection des nappes pétrolières, est révélée au public par le rapport de la Cour des comptes.               (Décembre)