GÉO CHAVEZ

geo_chavez

Jorge Antonio Chávez Dartnell, dit “Géo Chavez”, pionnier de l’aviation péruvienne, est né à Paris le 13 juin 1887. Décédé à Domodossola (Piémont, Italie) le 27 septembre 1910.  Il s’est blessé mortellement au cours de la traversée des Alpes en avion.

Né de parents péruviens, Jorge Chávez a étudié à l'École Violet, où il obtint un diplôme d'ingénieur en 1908. Il obtient son brevet de pilote le 15 février 1910, portant le numéro 32, après une rapide formation (10 jours!) à l'École Maurice et Henry Farman de Bouy. Il a été le premier à franchir la crête sud des Alpes par voie des airs, en passant par le col du Simplon, le 23 septembre 1910.

Chávez avait établi le 8 septembre un record d'altitude (2 650 m) à Issy-les-Moulineaux.

Le 23 septembre 1910, il a participé au concours Brigue-Milan. Il décolle

bleriot_xi

de Ried-Brigue aux commandes d'un monoplan Blériot type XI de 50 chevaux (baptisé Gypaète), passe le col du Simplon et est ainsi le premier à franchir la barrière sud des Alpes par la voie aérienne. Après 42 minutes de vol, il s'est écrase au sud de Domodossola. Alors qu'il tentait d'atterrir et ne se trouvait plus qu'à 20 mètres du sol, les ailes de son avion se sont brisées. Il succombe à ses blessures, quatre jours plus tard, à l’hôpital “San Biagio”.

Plusieurs monuments sont érigés à sa mémoire à Brigue, à Ried-Brigue et à Domodossola. La dépouille du pilote a été transférée le 12 septembre 1957, dans un avion militaire français, de Paris à Lima, dont l'aéroport international porte son nom.

geo_chjavez_timbre_centenaire

L'École d'ingénieurs de La Rochelle, héritière de l'École Violet qui le diplôma, lui a rend hommage en 2011, en renommant “Géo Chavez” sa salle la plus prestigieuse, celle dite “du conseil”.

Il existe, depuis 1915, une rue Géo-Chavez, située dans le 20e arrondissement de Paris.

À l'aube du XXe siècle, il a inspiré l'humanité par sa devise «Plus Haut, Toujours Plus Haut».

Son dernier vol, un des plus importants de l'histoire de l'aviation mondiale, peut être comparé à la traversée du Canal de la Manche, qui raccorda deux pays, ainsi qu'à la traversée de l'Atlantique, qui raccorda deux continents. La traversée des Alpes représenta la victoire sur le mur de l'altitude. Avec son intelligence et son habileté, l'être humain a pu vaincre les obstacles géographiques et naturels: l'eau, la distance et l'altitude.

Comme Louis Blériot, Charles Lindbergh et tant d’autres, Jorge Chávez a montré que l'être humain était apte à relever de grands défis, capables d'inspirer les futures générations.  

Sources : Wikipédia

et http://www.jorgechavezdartnell.com/