bourget

À la demande de M S. Quetteville, voici une précision concernant le départ d’Air France de l’aéroport du Bourget. Ce départ a eu lieu en effet fin de 1952. Plusieurs raisons ont justifié ce départ. Les pistes étaient trop courtes (1500 mètres) et sans aucun projet d’allongement. Il fallait aussi regrouper plusieurs activités déjà installées à Orly : les services techniques, le service de fourniture de repas à bord, l’imprimerie, etc. Les compagnies étrangères ainsi que TAI, UAT et Aéropostale sont restées au Bourget encore quelques années.

Quand je suis entré à Air France (1953), le Bourget était tout simplement l’aéroport de dégagement pour les appareils de la Compagnie en cas de mauvais temps à Orly.